Tortue fluviale de l'Inde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Batagur baska

Batagur baska
Description de cette image, également commentée ci-après
Tortue fluviale de l'Inde ou Batagur malais
Classification selon TFTSG
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Chelonii
Ordre Testudines
Sous-ordre Cryptodira
Famille Geoemydidae
Sous-famille Geoemydinae
Genre Batagur

Nom binominal

Batagur baska
(Gray, 1830)

Synonymes

  • Emys baska Gray, 1830
  • Emys batagur Gray, 1830
  • Trionyx cuvieri Gray, 1830
  • Tetraonyx longicollis Lesson, 1831
  • Emys tetraonyx Temminck & Schlegel, 1834
  • Tetraonyx lessonii Duméril & Bibron, 1835

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A1cd :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 01/07/1975

Batagur baska, la tortue fluviale des Sundarbans[1] ou Batagur malais, est une espèce de tortues de la famille des Geoemydidae[2]. Elle fait partie de la liste des 100 espèces les plus menacées au monde établie par l'UICN en 2012.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre en Orissa et au Bengale-Occidental en Inde, au Bangladesh et en Birmanie[2].

Sa présence en Thaïlande est incertaine.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une grande tortue aquatique.

Population et conservation[modifier | modifier le code]

Elle est extrêmement menacée en raison de la chasse, pour sa viande et ses œufs, qu'elle subit. Elle fait partie de la liste des 100 espèces les plus menacées au monde établie par l'UICN en 2012.

Habitat[modifier | modifier le code]

Elle fréquente les eaux douces et saumâtres.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Gray, 1830 : Illustrations of Indian Zoology, chiefly selected from the collection of Major - General Hardwicke. London, vol. 1, p. 1-263 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les tortues fluviales font leur grand retour en Asie », UICN,‎ (lire en ligne)
  2. a et b TFTSG, consulté lors d'une mise à jour du lien externe