Tito Honegger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tito Honegger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
École Supérieure d'Arts Visuels, Genève (dipl. 1986)
Distinctions
Bourse Lissignol-Chevallier (1994-1988-1987)

Tito Honegger, née à Genève en 1963, est une plasticienne suisse.

À travers ses dessins, monotypes, et ses objets (de plâtre ou de fer tortillé)[1] Tito Honegger crée une écriture ludique à partir des formes de la nature[2].

Expositions personnelles (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2014 - 2015 : Exposition OULIPO, Bibliothèque nationale de l'Arsenal, Paris
  • 2012 : Galerie Foëx, Genève
  • 2012 : Parc culturel de Rentilly, Marne-la-Vallée, France
  • 2009 : Galerie Foëx, Genève
  • 2008 : Mots, Images, Paysages, Villa Bernasconi, Genève
  • 2008 : Bibliothèque d’Ornans, France
  • 2008 : Galerie Krethlow, Berne
  • 2006 : Galerie Foëx, Genève
  • 2004 : Galerie Foëx, Genève
  • 2002 : DWLV, Vevey
  • 2001 : Galerie Foëx, Genève
  • 1999 : Musée Jurassien des Arts, Moutier
  • 1997 : Galerie Foëx, Genève
  • 1994 : Galerie Foëx, Genève
  • 1993 : Forum d'Art Contemporain, Sierre
  • 1992 : Galerie Ruine, Genève

Expositions collectives (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Goûter d'art, Espace des télégraphes, Lausanne
  • 2015 : Hommage, Galerie Anton Meier, Genève
  • 2015 : Galerie Humus, dans le cadre de l'exposition de la collection de C. H. Tatot
  • 2010 : A book about death, fluxmuseum, Texas
  • 2009 : A book about death, Emiliy Harvey foundation galery, New-York
  • 2004 : Villa du Jardin Alpin, Meyrin
  • 2004 : Movidart, Genève
  • 2002 : Collection du fond d’acquisition de la Ville de Meyrin, Meyrin
  • 2001 : Artrium, Genève
  • 1999 : Hall Palermo, Genève
  • 1999 : Forum d'Art Contemporain, Sierre
  • 1999 : Espace Arlaud, Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne
  • 1999 : Laboratoire d'impression, Genève
  • 1999 : À fleur de trait, Galerie Foëx, Genève
  • 1998 : Centre d'Art Contemporain de Lacoux, France
  • 1997 : Prologue asbl, Stavelot, Belgique
  • 1996 : Dernières nouvelles des fonds, MAMCO, Genève
  • 1995 : Galerie Foëx, Genève
  • 1992 : Pont de la Machine, Genève
  • 1991 : Galerie Ancien Établissement Sacré, Liège, Belgique
  • 1988 : Galerie du Jardin Alpin, Meyrin
  • 1987 : Galerie Ruine, Genève

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

Catalogues[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Imago Mundi Helvetia, Luciano Benetton Collection
  • 2010 : Artistes à Genève de 1400 à nos jours, texte de Diane Daval
  • 2004 : OPTITOH, Objets : 1991-2003, monographie, textes de Jacques Jouet, Françoise Ninghetto, éd. Quiquandquoi, Genève.
  • 2001 : Artrium 2001, texte de Claude-Hubert Tatot.
  • 1999 : Perspective romande 2, texte de Caroline Nicod, Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne.
  • 1999 : Tito Honegger – objets et monotypes 1993-1998, textes de Valentine Reymond, Claude-Hubert Tatot et Serge Margel, Musée Jurassien des Arts, Moutier.
  • 1998 : Autoregard, texte de Françoise Nyffenegger-Ninghetto, Centre d’Art Contemporain de Lacou, France.

Livres d'artistes[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Caresse, poèmes de Jacques Jouet, réalisé et édité à 25 exemplaires par Tito Honegger
  • 2012 : Montagneaux, poèmes de Jacques Jouet, monotypes, éd. art&fiction, Lausanne
  • 2010 : Paresse, (avec Jacques Jouet), in «Mode de vie», éd. art&fiction, Lausanne
  • 2008 : Un énorme exercice, poèmes de Jacques Jouet, monotypes, éd. art&fiction, Lausanne

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Prix de la Fondation pour les arts graphiques en Suisse, Zürich
  • 2002 : Prix de sculpture de la Ville de Divonne
  • 1994 : Bourse Lissignol-Chevallier, Genève
  • 1988 : Bourse Fondation Patino, Genève
  • 1988 : Bourse Lissignol, Genève
  • 1987 : Bourse Lissignol, Genève

Références[modifier | modifier le code]

  1. «Les monotypes de Tito Honegger ravivent l’association des sentiments de la nature», Philippe Mathonnet, Journal de Genève, 15 avril 1997.
  2. «Le corps, la tête, la peau, la plante, l'arbre, le bourgeon sont constamment présents dans l'œuvre de Tito Honegger. Cette alliance de l'homme et de la nature évoque le jardin qui apparaît souvent comme motif mais qui constitue surtout la métaphore du travail tout entier.» Claude-Hubert Tatot, Tito Honegger: L'éloge du mouvement, www.plumart.com/

Liens externes[modifier | modifier le code]