Tic-tac-toe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tic-tac-toe
jeu de société
Description de cette image, également commentée ci-après
Jeu de morpion
Données clés
Format Papier et crayon
Joueur(s) 2
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Non
info. compl.
et parfaite

 Oui

Le tic-tac-toe, aussi appelé « morpion » (par analogie au jeu de morpion) et « oxo » en Belgique, est un jeu de réflexion se pratiquant à deux joueurs au tour par tour dont le but est de créer le premier un alignement. Le jeu se joue généralement avec papier et crayon.

Jeu sur grille de 3×3[modifier | modifier le code]

Deux joueurs s'affrontent. Ils doivent remplir chacun à leur tour une case de la grille avec le symbole qui leur est attribué : O ou X. Le gagnant est celui qui arrive à aligner trois symboles identiques, horizontalement, verticalement ou en diagonale. Il est coutume de laisser le joueur jouant X effectuer le premier coup de la partie.

Une partie gagnée par le joueur X :

victoire du joueur X

Une partie nulle :

Personne ne parvient à créer un alignement

En raison du nombre de combinaisons limité, l'analyse complète du jeu est facile à réaliser : si les deux joueurs jouent chacun de manière optimale, la partie doit toujours se terminer par un match nul.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Ordre et Chaos est une variante introduite par Stephen Sniderman dans Games Magazine en 1981[1]. Elle se joue sur une grille de 6×6 cases.
  • Le jeu du quinze se joue sur un tableau de neuf cases représentant des chiffres.
  • Tic-tac-toe quantique avec des règles simulant un système quantique abstrait.
  • Le tic-tac-toe comportant un quadrillage plus grand, par exemple 4x4, 5x5, etc.
  • Le tic-tac-toe comportant un plus grand nombre de dimensions.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • OXO, jeu vidéo de morpion sur ordinateur EDSAC apparu en 1952. Il s'agit du premier jeu graphique connu tournant sur un ordinateur.
  • En 2002, on a programmé un ordinateur à ADN capable de jouer contre un joueur humain.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :