Thomas d'Anast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thomas d'Anast
Biographie
Décès
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Cornouaille

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason famille fr Anast.svg

Thomas d'Anast (mort le ) est un ecclésiastique qui fut évêque de Cornouaille de 1321 à 1322.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nommé par le pape Benoit XI en 1304 doyen du chapitre de chanoines d'Angers, Thomas d'Anast est avec son frère le chevalier Geoffroy, l'un des exécuteurs testamentaires du duc Arthur II de Bretagne mort en 1312. Lors du conflit entre le nouveau duc Jean III et sa belle-mère Yolande de Dreux ils prennent, comme la plupart des exécuteurs, le parti de cette dernière. Le duc se plaint de leur gestion auprès du Saint-Siège qui est contraint d'envoyer plusieurs commissions apostoliques en Bretagne pour juger le litige[1]. Lorsque l'évêché de Cornouaille devient vacant en 1321 le pape Jean XXII nomme Thomas d'Anast, apparemment réconcilié avec Jean III, évêque et l'autorise à quitter la curie où il résidait. Son épiscopat est très bref puisqu'il meurt dès le [2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Ses armoiries sont : d'or à la croix engrêlée de sable, cantonnée de quatre étoiles de même.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé, Les Papes et les Ducs de Bretagne, COOP Breizh Spézet (2000) (ISBN 284346 0778), p. 148 & p. 165-166
  2. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé, Op.cit, p.  181

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • R.P. Charles-Louis Richard et Giraud, Bibliothèque sacrée ou Dictionnaire universel, historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques, Paris, 1827, tome XXIX, p. 84.