Thomas S. Monson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Spencer Monson
Description de cette image, également commentée ci-après

Thomas Spencer Monson, président en exercice de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours

Naissance (90 ans)
Salt Lake City, Utah, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine

Thomas Spencer Monson, né le à Salt Lake City, est un dirigeant religieux américain. Il est le 16e président de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Spencer Monson est l'un des dix enfants de G. Spencer et Gladys Condie Monson. Le , il épouse Frances Beverly Johnson (1927-2013) dans le temple de Salt Lake City. Ils auront trois enfants : Ann Monson Dibb, Thomas Lee Monson, et Clarke Spencer Monson.

Autorité générale de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours[modifier | modifier le code]

Thomas S. Monson a été membre du Collège des douze apôtres de 1963 à 1995 et président du Collège des douze apôtres de 1995 à 2008. Il est membre de la Première Présidence depuis 1995 et président de l'Église depuis le 3 février 2008.

De par son ministère, Thomas S. Monson est connu de dirigeants politiques et des affaires de nombreux pays et sa notoriété lui a permis d'être un porte-parole influent de l'Église. L'un de ses grands accomplissements a été d'obtenir l'autorisation de construire un temple, dans l'ancienne République démocratique allemande, avant que ne tombe le Rideau de fer. Ce temple a finalement été construit à Freiberg et consacré en 1985. Il a de même obtenu de ce pays la permission que des missionnaires de l'Église y entrent et en sortent, et ce avant la chute du mur de Berlin.

Cursus dans l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours[modifier | modifier le code]

Dirigeant scout[modifier | modifier le code]

Thomas S. Monson est membre du bureau national du scoutisme des États-Unis depuis 1969.

  • 1971 : reçoit la distinction du castor d'argent du scoutisme des États-Unis
  • 1978 : reçoit le bison d'argent, distinction suprême du scoutisme des États-Unis
  • 1993 : reçoit la distinction du loup de bronze du comité mondial du scoutisme

Responsabilités et distinctions civiles[modifier | modifier le code]

Thomas S. Monson et le président George W. Bush (à gauche) se saluent lors d'une visite du président des États-Unis au siège de l'Église à Salt Lake City en mai 2008
  • 2011 : reçoit la plus haute distinction « Service Above Self » [Servir au-delà de soi-même] du Rotary Club de Salt Lake City.

Ouvrages de Thomas S. Monson[modifier | modifier le code]

  • Pathways to Perfection, Deseret Book, 1973
  • In Search of the Christmas Spirit, Deseret Book, 1977
  • Be Your Best Self, Deseret Book, 1979
  • Conferences Classics, vol. 1, Deseret Book, 1981
  • Honor Thy Mother, Deseret Book, 1981
  • Conferences Classics, vol. 2, Deseret Book, 1983
  • Conferences Classics, vol. 3, Deseret Book, 1984
  • Favorite Quotations from the Collection of Thomas S. Monson, Deseret Book, 1985
  • Live the Goog Life, 1988
  • The Church in a Changing World, Brigham Young University, 1989
  • The Search for Jesus: A Christmas Message, Deseret Book, 1992
  • Inspiring Experiences That Build Faith, Deseret Book, 1994
  • Faith Rewarded: A Personal Account of Prophetic Promises to the East German Saints, Deseret Book, 1996
  • An invitation to Exaltation, Deseret Book, 1997
  • Meeting your Goliath, Deseret Book, 1997
  • A Christmas Dress For Ellen, Deseret Book, 1998

Citations[modifier | modifier le code]

« Ne priez pas pour avoir des tâches à la hauteur de vos capacités, mais priez pour avoir la capacité d'être à la hauteur de vos tâches. Ensuite, l'accomplissement de vos tâches ne sera pas un miracle mais vous serez le miracle. »

— Thomas S. Monson, Le Liahona, novembre 2007, p. 120

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :