The Real Kids

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Real Kids
Pays d'origine États-Unis
Genre musical Punk rock
Années actives 1972 à aujourd'hui
Labels Sponge Records
Red Star Records
Composition du groupe
Membres John Felice
Billy Cole
Chris Barnard
Jimmy Birmingham
Anciens membres Alan "Alpo" Paulino <bass / Judd Williams
Howard Ferguson
Billy Borgioli
Bobby Morin
Matthew Mac Kenzie
Ricky Rotchild
Scott Parmenter
Bobby McNabb
Kevn Glasheen
Jeff Jensen
Curt Naihersey
Rick Coraccio
Steve Davidson
Norman Bloom

The Real Kids est un groupe de rock ou protopunk américain fondé en 1972 à Boston, Massachusetts par John Felice.

Histoire[modifier | modifier le code]

John Felice (né en 1955) est un ami d'enfance de Jonathan Richman. Il joue régulièrement avec les Modern Lovers. Il forme The Kids (rebaptisé Real Kids par la suite) en 1972, mais n'enregistre leur premier album homonyme qu'en 1977. Avant ça, le journaliste français Philippe Garnier a créé le label Sponge Records pour produire leur premier single All Kindsa Girls, et deux morceaux enregistrés dans les conditions du live sont parus en 1976 sur la compilation Live at the Rat du club de Boston le Rathskeller[1]. Un EP intitulé Outta Place parait en 1982, puis un album uniquement pour le marché européen sur le label New Rose en 1983 : Hit You Hard.

Formation[modifier | modifier le code]

Ex-membres[modifier | modifier le code]

  • Chris Barnard : basse
  • Judd Williams : batterie
  • Howard Ferguson : batterie
  • Billy Borgioli : guitare
  • Bobby Morin : batterie
  • Matthew Mac Kenzie
  • Ricky Rotchild : batterie
  • Scott Parmenter : guitare
  • Bobby McNabb : batterie
  • Kevin Glasheen : batterie
  • Jeff Jensen : basse
  • Curt Naihersey : guitare
  • Rick Coraccio : basse
  • Steve Davidson guitare, chant
  • Norman Bloom : batterie

Discographie[modifier | modifier le code]

  • All Kindsa Girls (1977)
  • All Kindsa Jerks (1982)
  • Grown Up Wrong (1993)
  • Better be Fast (1999)
  • Down To You (1999)
  • Got Everything (2001)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eric Smets, Mouvance punk 1976-1978, 100 des meilleurs albums, Éditions du Camion blanc, 2014