Bertrand Grospellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bertrand Grospellier
Image illustrative de l’article Bertrand Grospellier
Elky en 2008
Pseudonyme ElkY
Lieu de résidence Londres
Gains en tournois live
Gain le plus important 2.278.657 $
Gains cumulés 13.603.271 $
World Series of Poker
Bracelets WSOP 1
ITM 39
Meilleur classement
au Main Event
122e, 2009
Main Event du World Poker Tour
Titres 1
Tables finales 2
ITM 5
Main Event de l'European Poker Tour
Titres 1
Tables finales 2
ITM 12

Informations exactes le 22 octobre 2018

Bertrand Grospellier, alias ElkY, né le à Melun, est un joueur de poker français.

D’abord pro gamer sur le jeu vidéo StarCraft, il se reconvertit avec succès dans le poker. Il est le plus gros gagnant français de l'histoire en tournoi live[1].

En juin 2011, il devient le premier Français à obtenir une Triple couronne, c'est-à-dire un bracelet des World Series of Poker (WSOP), un titre au World Poker Tour (WPT) et un titre à l'European Poker Tour (EPT)[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Fils d’un employé de banque, Bertrand Grospellier passe ses premières années à Melun[3], où il découvre les jeux vidéo très jeune, en jouant dès l'âge de 3 ans avec son grand frère âgé de 10 ans de plus que lui[4]. Plus tard, il vit à Villers-lès-Nancy, et passe son Bac S au lycée Stanislas de Nancy[5]. Il s’inscrit en 1999 à l’université Henri-Poincaré Nancy I en DEUG MIAS, qu’il ne finira jamais, car il travaillait en même temps à Paris pour une salle de jeux en réseau qui finançait ses tournois. Ayant pour rêve de vivre du jeu vidéo[6],[7], il part vivre à Séoul, en Corée du Sud, où le jeu vidéo est considéré comme un sport national.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Bertrand Grospellier se fait connaître comme étant l’un des meilleurs joueurs mondiaux de Starcraft Brood War au sein des équipes GoodGame, AMD et iVenture. Il finit notamment deuxième au World Cyber Games en 2001, derrière le coréen Lim Yo-Hwan (BoxeR)[8],[4] et poursuit quelque temps sa carrière en Corée du Sud, étant rémunéré pour son activité de « pro gamer ». Son surnom « ElkY » provient de « Elkantar », un nom de personnage de jeu de rôle.

En 2010, pour accompagner le lancement de Starcraft 2, il participe en tant qu'invité au festival du jeu vidéo à Paris, puis à l'eOSL Winter'10[9].

Depuis novembre 2015[10], en parallèle de son activité au poker, il intègre l'équipe d'e-sport professionnelle TeamLiquid sur le jeu Hearthstone[11],[12]. Le , il signe sa première victoire en compétition depuis qu'il a rejoint l'équipe, en remportant face à soixante-neuf adversaires l'Insomnia (en) Truesilver Championship Redemption Cup au National Exhibition Centre (en) de Birmingham[13].

Palmarès vidéoludique[modifier | modifier le code]

Poker[modifier | modifier le code]

En 2005[7], Bertrand Grospellier fait la transition vers le poker, comme d’autres anciens joueurs de StarCraft, notamment Hevad Khan (en), Lex Veldhuis (en), Ryan Daut (en), Dan Schreiber (en), Guillaume Patry (en). Il commence par « multitabler » massivement les Sit-and-go sur le site de poker en ligne PokerStars, jouant parfois plus de vingt tables simultanément. En 2006, il est le premier joueur à atteindre le statut Supernova sur PokerStars, puis quelques mois plus tard le statut Supernova Elite (1 000 000 de VIP Player Points)[22]. Pour atteindre cet objectif, il sacrifie ses gains, sa « courbe SharkScope »[23] (un site internet traquant les gains des joueurs) étant devenu source de plaisanterie sur les forums internet. Mais, à la suite de toutes ses parties jouées et à sa cohorte de fans (beaucoup le soutenant déjà depuis StarCraft), il est parrainé par PokerStars.

Les résultats ne tardent pas à venir. Il termine deuxième du tournoi European Poker Tour de Copenhague en janvier 2007 en empochant ainsi un prix de 309 000 euros.

En juin 2007, il fait une finale aux World Series of Poker (WSOP) dans un 2 500 USD No Limit Hold’em, et termine neuvième remportant 29 124 USD.

En janvier 2008, il remporte le PokerStars Caribbean Adventure (PCA) à Nassau, aux Bahamas (comptant pour l’European Poker Tour) et remporte au passage la somme de deux millions de dollars[24]. Avec ce gain, il devient le joueur français de poker avec les plus gros gains en tournoi, dépassant Bruno Fitoussi.

En mai 2008, il finit cinquième du grand prix de Paris à l’Aviation Club de France et gagne 78 660 euros.

À partir du , il participe à l’émission NRJ Poker Star sur la chaîne NRJ 12 au côté de Fabrice Soulier, dans laquelle il soutient des joueurs amateurs en compétition pour un contrat de joueur professionnel d’un montant de 200 000 USD.

En octobre 2008, il remporte le tournoi World Poker Tour (WPT) de Festa al Lago au Bellagio et plus de 1 400 000 USD. Il réalise ainsi le doublé EPT/WPT dans la même année. Il se classe troisième au POY 2008 (Player Of the Year - Joueur de l’année)[25].

Le , il remporte le PCA High roller 25K$ pour un montant de 433 500 USD[26]. Trois semaines plus tard, il termine troisième du High roller de l’EPT Deauville et gagne 76 800 euros.

En février 2009, il sort le livre Kill ElkY, l’adaptation française de Kill Everyone de Lee Nelson (en), Tysen Streib et Kim Lee. Le livre se concentre sur les stratégies de Texas hold'em No Limit en tournois multi-tables et sit’n go. En bonus, Elky explique aux joueurs comment appliquer la bonne stratégie au bon moment, leur donne les tactiques les plus appropriées et leur fournit de nouvelles armes pour combattre et vaincre en tournoi, notamment : la Fear et Fold Equity, le jeu à l’équilibre, les facteurs « Bulle », les stratégies propres aux fins de tournoi, le jeu optimisé en Heads–Upetc.

En mars 2009, il atteint les demi-finales du NBC Heads Up Championship, et remporte 125 000 USD. Un mois plus tard, il termine troisième du championnat du monde WPT à 25 000 USD (WPT World Championship) et remporte la somme de 776 245 USD. Il devient ainsi, lors de la septième saison, le joueur de l’année WPT. En juillet, il termine cent vingt-deuxième du Main Event des WSOP et gagne 40 288 USD. En septembre, il réussit à vaincre 1 168 joueurs en remportant l’event #38 des World Championship of Online Poker (WCOOP) sur PokerStars [530$ NLHE, 1R1A], remportant un peu plus de 230 000 USD. Deux jours plus tard, il gagne l’event #43 (plus de neuf mille joueurs), raflant au passage 263 000 USD.

En 2010, avec sept millions de dollars de gains cumulés durant sa carrière sur les tournois de poker en direct, il est désormais considéré comme un sportif de haut niveau : la société Lagardère Unlimited s'occupe depuis mai 2010 de la gestion des droits et de l'exploitation commerciale de son image[27], au même titre que les sportifs Richard Gasquet et Gaël Monfils. Le 24 octobre 2010, il remporte le Barrière Poker Tour de Lille et ajoute 45 400 euros à ses gains dans les tournois.

Après de nouvelles places payées, le , il remporte son second tournoi High Roller en marge de l’EPT à Madrid et les 525 000 euros qui l'accompagnent (officieusement, il y a eu une negociation en table finale avec Benjamin Spindler : 410 000 euros chacun et une prime de 20 000 euros pour le vainqueur[28]).

Le , il remporte son premier bracelet aux WSOP, lors du Seven Card Stud Championship a 10 000 USD, devant cent vingt-six joueurs. Véritable exploit pour Elky qui participait à son premier tournoi live dans cette variante : il parvient à se défaire de Steve Landfish après plusieurs heures de Head's up et plusieurs retournements de situation improbable (Elky n'avait en effet pas plus de deux grosses blinds en guise de tapis au bout d'une heure de face-à-face). Outre les 331 639 USD promis au vainqueur, il devient le sixième français à remporter un bracelet aux WSOP (après Gilbert Gross, Claude Cohen, Patrick Bruel, David Benyamine et Vanessa Hellebuyck (en)), mais aussi le quatrième joueur à posséder la célèbre Triple Crown (triplé, WPT-WSOP-EPT), après Gavin Griffin (en), Roland De Wolfe (en) et Jake Cody (en).

Il parvient à atteindre la table finale du Main Event et du High Roller du World Poker Tour Marrakech avec un gain de 47 000 USD. Il termine ensuite vingtième du 2000 European Poker Tour Prague en décembre 2011.

Dans sa carrière, Bertrand Grospellier a remporté plus de 13 600 000 USD en tournois. Ce qui fait de lui le plus gros gagnant français en tournois[1].

Depuis la création du Global Poker Index (classement mondial des meilleurs joueurs de poker en réel)[29] en juillet 2011, ElkY oscille entre la première et la deuxième place. Le 22 novembre 2013, il est classé vingt-cinquième.

Fin 2018, il cumule 13 603 000 USD de gains[30].

Ses gains en tournoi les plus importants (supérieurs à 500 000 $) sont les suivants :

Tournoi Event Place Gain
2017, World Series of Poker 2017, 48th event, Las Vegas $ 111,111 No Limit Hold'em - High Roller for One Drop (Event #6) 2e 2 278 657 USD[30]
2012, EPT - 8 - Grand Final, Monte Carlo € 100,000 No Limit Hold'em - Super High Roller 3e 621 000 EUR[30]
2011, EPT - 7 - Grand Final, Madrid € 25,500 No Limit Hold'em - High Roller 1re 525 000 EUR[30]
2009, Seventh Annual Five Star World Poker Classic, Las Vegas $ 25,500 No Limit Hold'em - Championship Event 3e 776 245 USD[30]
2008, EPT PCA Paradise Island $ 8,000 PokerStars Caribbean Adventure 1re 2 000 000 USD[30]
2008, 6th Annual Festa Al Lago Classic, Las Vegas $ 15,400 WPT Championship 1re 1 411 015 USD [30]

Engagement personnel[modifier | modifier le code]

Elky est membre du club des champions de la paix, un collectif de cinquante-quatre athlètes de haut niveau créé par Peace and Sport, une organisation internationale basée à Monaco et œuvrant pour la construction d'une paix durable grâce au sport[31].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) “France All Time Money List” sur The Hendon Mob Poker Database.
  2. « Bertrand "ElkY" Grospellier remporte la triple couronne », sur le site princepoker.com.
  3. Tania Kahn, « ElkY : Plein aux as », sur Liberation,
  4. a et b Interview de Elky par Antonin Archer [vidéo] Disponible sur YouTube , le 15 Octobre 2018
  5. « Bertrand ElkY Grospellier joue cartes sur table », sur Le Républicain lorrain,
  6. « ElkY, joueur-né », sur Le Point,
  7. a et b « Elky, le prodige du poker », sur INA,
  8. (en) WCG 2001 résultats StarCraft, wcg.com.
  9. « Elky et Starcraft 2 », sur Critique Ouverte,
  10. « Elky : Le joueur pro de poker rejoint TeamLiquid sur Hearthstone », Jérémy Paquereau, Gameblog, 13 novembre 2015.
  11. « ElkY pro sur HearthStone », Clément Laparra, Redbull.com, 14 novembre 2015.
  12. (en) Leslie Callum, « Poker star and StarCraft legend ElkY signs with Team Liquid for Hearthstone », sur The Daily Dot.com, .
  13. a et b « Elky champion de HearthStone », sur livepoker.fr,
  14. « SK.wc3 founded », Johannes 'jaba' Greiser, SK Gaming, (consulté le 27 juin 2012)
  15. « WCG 2001 result », World Cyber Games official site (consulté le 27 juin 2012)
  16. « WCG 2002 result », World Cyber Games official site (consulté le 27 juin 2012)
  17. « OGN Starleague History », Team Liquid.net, (consulté le 27 juin 2012)
  18. (en)/(zh)« 历届以来的War3冠军 », Sina.com, Sports.cn,‎ (consulté le 27 juin 2012)
  19. « ECG: results », SK Gaming, (consulté le 27 juin 2012)
  20. « WCG 2003 result », World Cyber Games official site (consulté le 27 juin 2012)
  21. « WCG 2004 result », World Cyber Games official site (consulté le 27 juin 2012)
  22. (en) « ElkY wins race to Supernova Elite », sur pokerstars.com,
  23. L’ancienne courbe Sharkscope d’ElkY.
  24. Résultat du PCA 2008 sur The Hendon Mob Poker Database
  25. (en)2008 Player Of the Year sur cardplayer.com
  26. Elky vainqueur du PCA High Roller 2009 sur clubpoker.net.
  27. fr.pokernews.com ElkY managé par Lagardère Unlimited (poker stars)
  28. « Elky s'aduge le High Roller », sur livepoker.fr
  29. GPI, classement mondial des meilleurs joueurs de poker en réel.
  30. a b c d e f et g (en) Profil de Bertand Grospellier sur The Hendon Mob Poker Database.
  31. Elky est membre du club des Champions de la Paix.

Liens externes[modifier | modifier le code]