The Chinese Stars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Chinese Stars
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Noise rock, rock indépendant
Années actives Depuis 2003
Labels Anchor Brain, Three One G
Site officiel www.thechinesestars.com
Composition du groupe
Membres Eric Paul
Craig Kureck
Paul Vieira
V. Von Ricci
Anciens membres Rick Pelletier

The Chinese Stars est un groupe de noise rock américain, originaire de Providence, dans le Rhode Island[1]. Il est formé en 2003 depuis les cendres de Six Finger Satellite et d'Arab On Radar séparé en 2002[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Peu après la séparation du groupe de rock expérimental Arab on Radar à la fin 2002, le chanteur et guitariste Eric Paul décide de démarrer un nouveau projet, The Chinese Stars. Paul recrute le batteur d'Arab on Radar, Craig Kureck, l'ancien bassiste des Six Finger Satellite, Rick Ivan Pelletier, et le guitariste Paul Viera pour compléter la formation[4]. Chinese Stars publie un premier EP, intitulé Turbo Mattress, en 2003[5]. Il est suivi en 2004 par leur premier album, A Rare Sensation[6].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Turbo Mattress (EP)
  • 2004 : A Rare Sensation
  • 2005 : TV Grows Arms/The Drowning
  • 2007 : Listen to Your Left Brain
  • 2009 : Heaven on Speed Dial (Anchor Brain)[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sarah Tomlinson, « An energetic night of edgy beats, done playfully by the Numbers », Boston Globe,‎ (lire en ligne).
  2. (en) Matt Saldaña, « The Chinese Stars: A Rare Sensation », (consulté le 20 juin 2013).
  3. (en) « The Chinese Stars », (consulté le 20 juin 2013).
  4. (en) Heather Phares, « The Chinese Stars Biography », sur AllMusic (consulté le 28 septembre 2017).
  5. (en) « Dusted Reviews: Turbo Mattress », Dusted Magazine (consulté le 20 juin 2013).
  6. (en) « Review: A Rare Sensation » (consulté le 20 juin 2013).
  7. (en) Bob Gulla, « Post-Radar love »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), (consulté le 20 juin 2013).
  8. (en) Dave Segal, « Chinese Stars' "Rabbit Face" », The Stranger (consulté le 20 juin 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]