The Brink

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Brink
Titre original The Brink
Genre Comédie noire
Création Roberto Benabib (en)
Kim Benabib
Production Dave Holstein
Jack Black
Tim Robbins
Acteurs principaux Jack Black
Tim Robbins
Pablo Schreiber
Aasif Mandvi
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine HBO
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 10
Durée 25 minutes
Diff. originale
Site web http://www.hbo.com/the-brink

The Brink est une série télévisée américaine comique en dix épisodes de 25 minutes créée par Roberto Benabib et Kim Benabib, et diffusée entre le [1] et le sur HBO et en simultané sur HBO Canada[2].

En France, la série est diffusée depuis le en VOSTFr sur OCS [3] ainsi que sur la chaine Super Écran au Québec en 2016 .Elle reste inédite dans les autres pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série met l'accent sur une crise géopolitique et son effet sur trois hommes disparates et désespérés : Walter Larson, le secrétaire d'État américain ; Alex Talbot, un agent du service extérieur ; et Zeke Tilson, un pilote de chasse de la Marine. Ces trois personnages doivent régler le chaos autour d'eux pour sauver le monde de la Troisième Guerre Mondiale.

 Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs secondaires[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[4] et Doublage Séries Database[5]

Production[modifier | modifier le code]

Après avoir annoncé le renouvellement de la série le [6], HBO a finalement décidé le 27 octobre 2015 de ne pas commander de deuxième saison faute de place dans sa grille des programmes[7].

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Pilote (Pilot)
  2. Sans capote (Half-Cocked)
  3. Bagdad mon cul (Baghdad My Ass)
  4. Je serais jamais Batman (I'll Never be Batman)
  5. Fonce, Shmuley, fonce (Swim, Shmuley, Swim)
  6. Tweet Tweet Tweet (Tweet Tweet Tweet)
  7. Jusqu'au cou (Sticky Wicket)
  8. C'est qui, Grover Cleveland ? (Who's Grover Cleveland)
  9. Juste un petit discours fanatique (Just a Little Crazy Talk)
  10. Cela ne restera pas sans suite (There Will Be Consequences)

Accueil[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le pilote a attiré 1,6 million de téléspectateurs [8] tandis qu'ils n'étaient plus que 870 000 lors de la finale[9]. La moyenne par épisode s'élève à 1,1 million de téléspectateurs. Sur Metacritric, la saison 1 affiche un score de 52 % de critiques positives[10]. Sur Rotten Tomatoes le score est de 54 %[11].

En France, pour Télérama, la série est « Quelque part entre Docteur Folamour et un Homeland du rire, la nouvelle comédie d'HBO fait mouche – non sans quelques difficultés. » [12]. Pour RTL, la série « étonne par son genre hydrique, entre comédie et politique internationale »[13]. Pour Arte, « le spectateur est plongé dans un joyeux bordel international présidé par une fine équipe de bras cassés. La satire y est mordante, l’humour corrosif »[14]

Après avoir annoncé son renouvellement, HBO revoit finalement ses plans pour The Brink, la série comique de Jack Black et Tim Robbins et annule le show après sa première saison.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « HBO Confirms June 21 Debut for True Detective, Ballers, The Brink », sur TheFutonCritic,
  2. (en) « Welcome To a World of Trouble. The Brink, HBO’s New Geopolitical Comedy, Premieres June 21 on HBO Canada », sur Bell Media,
  3. « OCS City : The Brink déride la diplomatie »
  4. a, b et c « Fiche du doublage français de la série », sur RS Doublage, .
  5. a, b, c, d, e et f « Fiche du doublage français de la série », sur Doublage Séries Database, (consulté le 7 décembre 2015).
  6. (en) Nellie Andreeva, « The Brink Renewed For Season 2 By HBO », sur Deadline,
  7. (en) Lesley Goldberg, « HBO's The Brink Canceled — After Season 2 Renewal », sur hollywoodreporter,
  8. « Sunday Cable Ratings: True Detective Wins Night, Ballers, Naked and Afraid, The Last Ship & More », sur TVbytheNumbers,
  9. (en) « Sunday Cable Ratings: Fear the Walking Dead Tops Night + Talking Dead, Naked & Afraid, Rick & Morty & More », sur TVbytheNumbers,
  10. (en) « The Brink », sur Metacritic
  11. (en) « The Brink », sur Rotten Tomatoes
  12. Pierre Langlais, « The Brink, la diplomatie, quelle folie ! », sur Télérama,
  13. Martin Cadorey, « The Brink : la série avec Jack Black est-elle un Homeland du rire ? », sur RTL,
  14. « The Brink, Jack Black à la Maison Blanche », sur Arte,

Liens externes[modifier | modifier le code]