Théodore Pelloquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Théodore Pelloquet
Pelloque(t) - (caricature) - (dessin) (...)Nadar (1820-1910) btv1b85401260.jpg
Théodore Pelloquet, caricature de Nadar
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 48 ans)
NiceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Frédéric BernardVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Théodore PelloquetVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Frédéric Bernard dit Théodore Pelloquet, né à Seurre (Côte-d'Or), le , mort à Nice le [1], est un journaliste et écrivain français[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Rédacteur avec Nadar, qui restera son ami toute sa vie, de la correspondance des journaux de départements annexée au Commerce (1842), il devient secrétaire de la rédaction du National (1848-1851) où il s'occupe essentiellement des articles politiques et polémiques.

Critique d'art, il publie dans de nombreux organes de presse tels : Liberté de Penser, Le Siècle, L'Illustration, La Gazette de Paris[3].

Rédacteur en chef des Beaux-Arts (1863), on lui doit des ouvrages de vulgarisation qu'il publia aussi bien sous son nom que sous son pseudonyme, des biographies et des guides de voyage. Très considéré au milieu du XIXe siècle, mais dépendant à l'alcool, il perd la parole puis rapidement ses facultés intellectuelles et meurt à Nice où un ami peintre l'avait d'abord recueilli, dans un hôpital psychiatrique[4]. Il est inhumé au cimetière de Saint-Pons à Nice.

Il est le sujet d'un dessin au crayon noir de Claude Monet, Le journaliste Théodore Pelloquet (1858)[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Fontainebleau et ses environs, guides-cicérone, Hachette, 1853
  • De Paris à Lyon et à Troyes, Hachette, 1854
  • Les Bords du Rhin, guides-cicérone, 1854
  • De Paris à Nantes, avec Hippolyte-Jules Demolière, Hachette, 1854
  • De Strasbourg à Bâle, Hachette, 1854
  • Fontainebleau, paysages, légendes, souvenirs, fantaisies, Hachette, 1855
  • Le Château, le parc et les grandes eaux de Versaille, Hachette, 1855
  • Petit guide de l’étranger à Paris, Hachette, 1855
  • Guide dans les musées de peinture et de sculpture du Louvre et du Luxembourg, Paulin et Le Chevalier, 1856
  • Dictionnaire de poche des artistes contemporains, les peintres, A. Delahays, 1858
  • De Lyon à la Méditerranée, guides-cicérone, Hachette, 1858
  • Henri Murger, A. Bourdilliat, 1861
  • Cherbourg et ses bains de mer, Vallée, 1865
  • Vie d'Oberlin, Hachette, 1867
  • Les évasions célèbres, illustrations d'Émile Bayard, Hachette, 1869
  • Les fêtes célèbres de l'antiquité, du moyen âge et des temps modernes, illustrations de Charles Goutzwiller, Hachette, 1878

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Amédée Achard, Journal du Loiret du 2 janvier 1869 (nécrologie)
  2. La BNF confond l'auteur dans sa notice avec un traducteur éponyme.
  3. Jean-François Vaudin, Gazetiers et Gazettes: Histoire critique et anecdotique de la presse, 1860, p. 252-253
  4. Jules Clarétie, Courrier de Paris in L'Illustration no 1350 du samedi 9 janvier 1869, p. 19
  5. François Daulte, Marianne Delafond, Claude Monet et ses amis: œuvres choisies du Musée Marmottan, 1993, p. 172

Liens externes[modifier | modifier le code]