Théâtre Jean-Vilar (Montpellier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Théâtre Jean-Vilar.
Théâtre Jean Vilar
Description de l'image facadetjv_montpellier.jpg.
Type Théâtre
Lieu Montpellier Drapeau de la France France
Coordonnées 43° 37′ 41″ nord, 3° 49′ 00″ est
Inauguration Septembre 1994
Capacité 374 places
Statut juridique Théâtre municipal
Direction Luc Braemer
Site web http://www.theatrejeanvilar.montpellier.fr

Le Théâtre Jean Vilar - Montpellier est un théâtre municipal ouvert en septembre 1994. Il est implanté dans le Quartier de la Mosson, dans une partie des anciens bâtiments du Mas de la Paillade.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Mas de la Paillade[modifier | modifier le code]

Le Mas de la Paillade fait partie de l’ensemble des « folies de la Mosson » construites aux XVIIIe et XIXe siècles dans le Languedoc, par les riches bourgeois locaux et les fonctionnaires de Paris en poste à Montpellier (Domaine Bonnier de la Mosson, Château de l’Engarran…).

Ce domaine viticole une ancienne propriété de la famille Baroncelli, dont les ancêtres firent fortune dans le commerce. Son dernier propriétaire est Jean de Baroncelli (fils du cinéaste Jacques de Baroncelli), écrivain et critique cinématographique au journal Le Monde, marié en 1949 à l'actrice Sophie Desmarets. Bien qu’ils vivent à Paris, ils font de fréquents séjours avec leurs enfants au domaine de la Paillade, où ils organisent régulièrement des fêtes, dans le grand mas et dans le parc, attirant de nombreux amis du monde du spectacle.

Conçu au XIXe siècle, le parc se compose :

  • d’une partie ornementale aux abords du bâtiment principal, caractérisé par des parterres de gazon traversés par des allées sinueuses, des arbres exotiques (séquoia remarquable), un bassin à rocailles…
  • d’un parc boisé naturel, ancien domaine de chasse, animé par des « fabriques » à l’anglaise : canalette, gloriette, pont…

Après le gel des vignes du domaine, en 1956, la famille décide de vendre une partie des terrains agricoles à la ville, puis le domaine lui-même quelques années plus tard.

Réhabilitation[modifier | modifier le code]

À partir de 1978, l’ensemble du parc, d’une superficie de 25 587 m², est réhabilité et devient le premier grand parc public du quartier de la Paillade. Les bâtiments sont également réhabilités et investis par différents services municipaux. Aujourd’hui, ils sont répartis entre plusieurs structures :

  • la maison de maître – le « château » - abrite les bureaux administratifs du Théâtre, ainsi qu’une annexe de la mairie.
  • le chai de l’aile est, d’abord transformé en caserne des pompiers, est reconverti en 1994 en salle de spectacle, l’actuel théâtre. Une partie du bâtiment abrite également l’Espace Bernard Glandier, consacré à la danse et géré par la Compagnie Didier Théron.
  • l’aile ouest du corps de ferme abrite la Maison pour Tous Léo Lagrange.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le Théâtre Jean Vilar dispose d'une salle en disposition frontale pouvant accueillir 374 spectateurs (330 sièges fixes et 44 strapontins), dotée d'une scène de 13m d’ouverture de mur à mur, de 11 mètres de profondeur, et de 6,90 m de hauteur sous perche.

Il dispose également d'un bar de 250 m² dans lequel est aménagée une petite scène permettant d'accueillir des petites formes, lectures, rencontres, conférences...

L'activité du Théâtre est orientée selon 4 axes : la diffusion, la création, l'action culturelle et la formation.

Le Théâtre est rattaché à la Régie Municipale des Maisons pour Tous de la Ville de Montpellier. Il est financé par la Ville de Montpellier, la Communauté d'agglomération Montpellier Agglomération, le département de l’Hérault, la Région Languedoc-Roussillon, la DRAC Languedoc-Roussillon.
Depuis 1994, Luc Braemer assure la direction du Théâtre.

Liens externes[modifier | modifier le code]