Terres de sang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Terres de sang (titre original en grec : Ματωμένα χώματα), également connu sous le titre D’un jardin d’Anatolie, est un roman de la femme de lettres grecque Didó Sotiríou, paru dans sa langue d'origine en 1962. Le roman a été réédité 85 fois en Grèce, et existe en français en deux versions[1]; La première, intitulée D'un jardin d'Anatolie, est une traduction de Marie Dimu adaptée par Christiane Mérigon parue aux éditions Les Éditeurs Français réunis en 1965; la deuxième version, Terres de sang, est une traduction de Jeanne Roques-Tesson parue aux éditions Hatier en 1996[2].

Le roman décrit le sort des Micrasiates, ou grecs d'Asie Mineure, durant la Grande catastrophe, à travers l'histoire de Manolis Axiotis, un paysan micrasiate[1]. Il est considéré comme un monument de la littérature grecque et comme l'une des œuvres littéraires majeures relatant le sort des grecs d'Asie Mineure lors de la période historique de la Grande catastrophe[1].

Le roman a été adapté sous la forme d'une série télévisée réalisée par Costas Koutsomitis et diffusée sur la chaîne de télévision grecque Alpha TV de 2008 à 2009[1],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]