Teddy Bunn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Teddy Bunn
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Freeport (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Compositeur, musicien de jazz, guitariste, guitariste de jazzVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Label
Genres artistiques

Teddy Bunn (Theodore, dit Teddy) est un guitariste américain de jazz et de blues, né à Freeport (en), (État de New York), en 1909 ou en 1910 et mort en 1978. D'après Philippe Baudouin, il est "aussi à l'aise avec que sans électricité. Doté d'une sonorité claire, d'un grand swing, attaquant franchement les cordes, il excelle dans le blues"[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1920, Teddy Bunn jouede la guitare acoustique dans l'orchestre de Duke Ellington avec lequel il enregistre quelques titres. En 1929, il participe au groupe Six Jolly Jesters, "association bizarre d'une partie de l'orchestre d'Ellington avec quelques éléments des Washboard Serenaders"[2]. En 1930, il enregistre avec les Washboard Serenaders, ainsi qu'avec les Alabama Washboard Stompers.

À partir de 1932 et jusque dans les années 1940, il anime le groupe instrumental et vocal Spirits of Rhythm.

Entre et , Bunn participe, avec notamment Mezz Mezzrow et Tommy Ladnier, à cinq séances d'enregistrements organisées à New York par Hugues Panassié[3]. Sidney Bechet participe à la seconde séance, le . Le , lors de la quatrième séance, les musiciens enregistrent If You See Me Comin', un blues signé par Bunn et Mezzrow et chanté par Bunn lui-même. D'après André Clergeat, cet enregistrement est "une des grandes pages du jazz enregistré"[4].

En 1939, avec les Spirits of Rhythm, il quitte New York et s'installe sur la Côte Ouest. Là, il joue principalement de la guitare électrique[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Enregistrements : If You See Me Comin' (avec Mezzrow, 1938), Blues Without Words (1939).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livret du CD Jazz Masters of Acoustic Guitar, Saga, 2003.
  2. Livret du CD Anthology of Scat Singing, vol. 2, 1929-1933, Media 7, 1995.
  3. Livret du CD The Complete Sidney Bechet, vol. 5, Jazz Tribune n°46, BMG, 1993.
  4. a et b André Clergeat, « Bunn », dans Philippe Carles, André Clergeat, Jean-Louis Comolli (éd), Dictionnaire du jazz, Robert Laffont lieu=Paris, (ISBN 2221045165), p. 151.

Liens externes[modifier | modifier le code]