Ted Gunderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ted Gunderson
Ted Gunderson in his FBI Office.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
MemphisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Theodore L. GundersonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Theodore L. Gunderson ([1]) était un agent du FBI et responsable du bureau de Los Angeles. Il fut surtout connu pour s'être occupé de l'affaire Marilyn Monroe ainsi que de l'affaire Kennedy[2],[3]. Il fut aussi l'auteur du livre à succès How to Locate Anyone Anywhere[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ted Gunderson naquit à Colorado Springs. Il fut diplômé de l'Université du Nebraska en 1950. Gunderson rejoignit le Federal Bureau of Investigation en décembre 1951 sous J. Edgar Hoover. Il servit dans les bureaux de Mobile, Knoxville, New York, et Albuquerque. Il a occupé des postes comme assistant-agent spécial à New Haven ainsi qu'à Philadelphie. En 1973 il dirigea le bureau du FBI de Memphis puis celui de Dallas en 1975[5]. Ted Gunderson fut nommé à la tête du FBI de Los Angeles en 1977[6]. En 1979, il fut l'un des rares envisagé au poste de directeur du FBI, qui revint finalement à William H. Webster[7]. Il prit sa retraite du FBI cette année-là, mais continua d'officier comme détective privé.

En 1980, il enquêta pour la défense de Jeffrey R. MacDonald (en), médecin et ancien béret vert, condamné en 1970 pour le meurtre de sa femme enceinte et de ses deux filles. Gunderson obtient une déclaration écrite sous serment de Helena Stoeckley avouant sa participation aux meurtres et affirmant qu'ils avaient été commis par un culte satanique dont elle était membre[8].

En 1990, lors de l'affaire de l'établissement préscolaire McMartin, il procéda à l'excavation du site et affirma avoir découvert des tunnels remblayés, ce qui confirmerait des témoignages des enfants. Il a aussi enquêté sur le cas du docteur Jeffrey R. MacDonald, lié à l'établissement. Fort de son expérience au sein du FBI, il s'est intéressé à l'étouffement du scandale Franklin au Nebraska, l'affaire de l'attentat du World Trade Center de 1993, l'affaire de l'attentat d'Oklahoma City, l'affaire Inslaw/Octopus et la mort de Danny Casolaro (en), ainsi que d'autres conspirations criminelles (comme les Illuminatis). Il pensait notamment qu'il existe aux États-Unis un réseau étendu de groupes qui enlèvent des enfants et nourrissons, afin de les soumettre à des abus sexuels ritualisés satanistes et des sacrifices humains.

Il meurt des suites d'un cancer (version officielle) dû apparemment à une dose d'arsenic qui le tua lentement (docteur personnel), selon le résultat positif d'un test de détection d'arsenic et de cyanure qu'il a révélé en 2008.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • How to Locate Anyone Anywhere Without Leaving Home. Dutton, 1989 (ISBN 978-0-525-24746-3).
  • McMartin Scientific Report, 1993.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Satanism & the C.I.A.'s International Trafficking in Children, conférence, 1987.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Former Memphis FBI Chief Dies »,
  2. Fox News & AP http://www.myfoxmemphis.com/dpp/news/local/former-memphis-fbi-chief-dies-apx-20110819
  3. (en) Society of Former Special Agents of the FBI, Turner Publishing Co., , 150–151 p. (lire en ligne)
  4. (en) How to Locate Anyone Anywhere Without Leaving Home. Dutton, 1989. (ISBN 0525247467) https://www.amazon.com/How-Locate-Anyone-Anywhere-Without/dp/0452277426
  5. (en) « The Dallas Division, Office Locations and Special Agents in Charge »
  6. (en) Daniel Schorn, « Jeffrey MacDonald: Time For Truth », CBS News, 48 Hours, (consulté le 7 juin 2010)
  7. The Dallas Morning News, .
  8. « Around the Nation; Investigation Reopened In Doctor's Murder Case », Associated Press International, (consulté le 21 août 2008).

Liens externes[modifier | modifier le code]