Taux de couverture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le taux de couverture est un ratio utilisé en économie. Il vise à ramener le solde de la balance des transactions courantes (balance commerciale, qui concerne les exportations et importations de biens marchands, et non de services) + la balance des invisibles (qui concerne la somme des revenus, les services et les transferts courants déclarés), à un pourcentage.
C'est donc un indicateur mesurant l'indépendance économique d'un État.
Il peut être spécifique à une marchandise particulière, ou global.

En France[modifier | modifier le code]

Taux de couverture (à prix courants, sur une base 2010) de l'ensemble des biens et services de 1950 à 2015, d'après des données INSEE et douanières[1]

L'INSEE calcule et réactualise le Taux de couverture à prix courants de l'ensemble des biens et services (graphique ci-contre), à partir des statistiques douanières. Son évolution temporelle (par rapport à une base 2010) a la forme d'une courbe irrégulière en fortes "dents de scie", qui en moyenne décroit régulièrement de 1950 à 2015.

Calcul[modifier | modifier le code]

On obtient le « taux de couverture » en effectuant le rapport exportations/importations et en multipliant le résultat par 100.

Taux de couverture =

Interprétation[modifier | modifier le code]

  • Si le taux de couverture est inférieur à 100, la balance commerciale est déficitaire. On dit que le solde commercial est « négatif ».
  • si le taux de couverture est égal à 100, la balance commerciale est équilibrée et on dit que le solde commercial est « nul ».
  • Enfin, si le taux de couverture est supérieur à 100, la balance commerciale est excédentaire et le solde commercial dit « positif ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. source (INSEE)