Tarangini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la voile ou un voilier
Cet article est une ébauche concernant la voile ou un voilier.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Tarangini
Image illustrative de l'article Tarangini

Gréement Trois-mâts barque
Histoire
Architecte Colin Mudie
Chantier naval Goa Shipard Limited (Kerala) - Inde
Lancement 1998
Équipage
Équipage 85 (dont 45 cadets)
Caractéristiques techniques
Longueur 52,80 m
Maître-bau 8,5 m
Tirant d'eau 4,5 m
Déplacement 420 tonnes
Voilure 1 035 m2 (20 voiles)
Carrière
Armateur Marine indienne
Port d'attache Kochi Drapeau de l'Inde Inde

L’INS Tarangini est un voilier-école de la marine indienne, de type trois-mâts barque, à coque acier, dessiné par l’architecte naval écossais Colin Mudie et construit à l'arsenal de Goa.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est un sister-ship du Lord Nelson.
Il appartient au premier escadron de formation du Commandement de marine basé à Kochi (Cochin), sur la côte Sud-ouest de l’Inde.

Les initiales INS signifient Indian Naval Ship. Son nom Tarangini, dérivé d’un mot hindi, Tarang, signifiant vagues, se traduit par « celui qui glisse sur les vagues[1],[2] ».

Il accueille à son bord environ 85 personnes dont 45 cadets qui effectuent une campagne d'application de six mois sous forme de tour du monde. Le voilier a embarqué à son bord des cadets de 13 différents pays lors de la circumnavigation qu’il effectua en 2003-2004[1],[2].

Le Tarangini participe à de nombreux rassemblements. En 2003, pour la première fois, il s’est inscrit dans une des Tall Ships' Races organisée aux États-Unis et a remporté le premier prix. En juillet 2005, il a, par exemple, participé à trois étapes de la Tall Ships' Race à Cherbourg-Octeville avec une centaine d'autres voiliers[3].

Autres caractéristiques :

  • Longueur au pont : 43 m.
  • Moteur : 2 fois 260 ch (son autonomie au moteur est de 2 000 milles nautiques, avec des conditions normales de vent)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Voir sur le site Euroclippers
  2. a et b Tarangini, Rouen 2013
  3. Voir le Tarangini sur le site de la Tall Ships Race Cherbourg-Octeville

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :