Tang Wuzong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Táng Wǔzōng
唐武宗
Image illustrative de l'article Tang Wuzong
Tang Wuzong

Naissance
Chang'an
Décès (à 31 ans)
Chang'an
Nom de famille Lǐ (李)
Prénom Chán (瀍)
Dates 1er règne
Dynastie Dynastie Tang
Nom de l'Ère Yongzhen 永貞
Dates de l'Ère
Nom du temple taoïsme
Nom posthume
(complet)
至道昭肃孝皇帝

Tang Wuzong (chinois : 唐武宗 ; pinyin : táng wǔzōng, 814 – 846) est un empereur chinois taoïste de la dynastie Tang. Son nom de naissance est Li Chan (李瀍). Il a régné de 840 à 846. Son règne est notamment célèbre pour ses persécutions religieuses.

Il écrit, en 845, un édit contre les manichéens, les bouddhistes et les nestoriens[1]. Plus de 4 600 monastères et 40 000 temples et autels sont détruits, plus de 260 000 moines et moniales bouddhistes sont contraints de retourner à la vie séculière. Arrêt de l’expansion du bouddhisme en Chine. Prééminence du confucianisme et du taoïsme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Demiéville Choix d'études bouddhiques, 1929-1970 Brill Archive, 1973 (ISBN 978-90-04-03635-2)