Tan Weiwei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weiwei.
Tan Weiwei
Description de cette image, également commentée ci-après
Tan Weiwei à la Mostra de Venise 2009
Informations générales
Naissance (37 ans)
Zigong, Sichuan
Activité principale Chanteuse
Genre musical Mandopop
Labels EE-Media
Site officiel t.sina.com.cn/tanweiwei

Tan Weiwei (chinois simplifié : 谭维维 ; chinois traditionnel : 譚維維 ; pinyin : Tán Wéiwéi) ou Sitar Tan en anglais, née le à Zigong, dans la province du Sichuan, est une chanteuse chinoise.

Elle a été finaliste de la troisième saison (2006) de Super Girl (en Chinois: 超级女声), un concours de chant en Chine. En 2015, elle participe à , I'm a singer (saison 3)[1], où il a été révélé qu'elle est végétarienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tan Weiwei est née dans le xian de Fushun, ville-préfecture de Zigong, de la province du Sichuan, le 8 octobre 1981. Elle a passé son enfance à Zigong avec ses parents.

À l'adolescence, elle s'intéresse à la musique pop. En 1997, elle remporte la première place à la fête d'art des étudiants, dans ses écoles primaires et secondaires. À la fin de 1998, elle commence à se produire dans les bars.

Quand elle a 19 ans, elle entre au conservatoire de musique de Sichuan, où de nombreux grands noms de Mandopop ont été formés. Bien que ses notes n'étaient pas élevées, elle a réussi à améliorer sa technique vocale grâce à Lanka Dolma[2], une professeur de chant chinoise de la minorité Tibétaine. Grâce à Lanka Dolma, elle a appris de nombreuses techniques vocales qu'elle utilise dans ses enregistrements. La même année, elle est honorée comme l'une des dix meilleures chanteuses de la province du Sichuan.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

En 2000, elle gagne la première place dans un concours de jeune chanteur.

En 2001, elle participe au Festival international de musique de Tokyo.

En 2002, elle donne son propre concert à Chengdu, capitale du Sichuan.

En 2004, elle sort son premier album studio The heart of the highland. Sous le label StarWin Records, cet album présente de nombreuses versions de chansons ethniques traditionnelles. Elle remporte le World Music Award of France. Tan participe à un concours national de chant et fait également ses premiers pas dans l'industrie du cinéma.

En 2005, elle participe au concert du Nouvel An chinois au Musikverein. Elle participe à la série télévisée « Heartbeat ».

En 2006, Tan Weiwei participe à la troisième saison de Super Girl concours, après de nombreux castings à Chengdu. Elle se fait remarquer par sa voix forte et son charisme, et grâce à ceux-ci, elle remporte la deuxième place dans le concours. Après ce succès, elle signe à EE-Médias, un label où la plupart des concurrents de Super Girl publient leurs œuvres. Elle publie son premier single If I Haven’t Fell Into Love[3] publié après la compétition.

En 2007, elle enregistre son deuxième album "Ear of the world[4]", qui est généralement considéré comme son véritable premier album. Cet album est un succès et lui permet de poursuivre sa carrière musicale. Le 27 avril, 2008, elle donne un concert à Pékin. Le 25 septembre 2008, un concert à Lhassa.

En 2009, Tan sort son troisième album "Legend[5]" sous le label FMG. Avec cet album, Tan commence à gagner ses premiers prix. Elle est primée du Taiwan Golden Horse pour la chanson "Legend" dans la catégorie de la meilleure chanson originale. C'est une étape importante dans sa carrière car c'était la première fois qu'un chanteur chinois (continental) remporte ce prix. Depuis, elle est reconnue comme chanteuse à la fois à Taiwan et en Chine continentale.

En 2010, la chanteuse est revenue à EE-Médias, son ancienne maison de disque et sort son quatrième album "Tan Moumou"[6]. Après la sortie de cet album, elle obtient le Chinese Music Media Awards[7], dans la catégorie meilleure chanteuse de mandopop. Le 2 septembre, Tan est embauché par le Conservatoire de musique de Sichuan en tant que professeur associé.

En 2013, Tan Weiwei, sort son sixième album avec le titre de "Tortoise called Achilles[8]", dans lequel elle commence à combiner son ordinaire mandopop avec des éléments ethniques, avec beaucoup plus de style alternative, d'expérimenter avec de nouveaux styles tels que le rock et la musique électronique.

En 2015, elle prend part au programme "I'm Singer", et signe un contrat avec la Beijing label TH de Divertissement.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums Studio[modifier | modifier le code]

  • 2005 Le cœur des hauts plateaux (高原之心) (album en Tibétain et mongol)
  • 2009 Légende (传说)
  • 2010 Tan Moumou (谭某某)
  • 2011 3
  • 2013 Une tortue appelée Achille (乌龟的阿基里斯)

Singles[modifier | modifier le code]

  • Septembre 2006, Si je n'étais pas tombée amoureuse (如果我没有爱过)
  • En janvier 2008, J'ai oublié de dire[9](我忘了说)
  • Août 2010, encounter [10] (遇见)
  • Octobre 2010, Dans la rivière Shu[11] (在束河里)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 我是歌手(湖南卫视综艺节目)_百度百科I Am A Singer is a Chinese popular singing competition, which was introduced from South Korea », sur baike.baidu.com (consulté le 23 décembre 2015)
  2. (en) « 兰卡卓玛_百度百科 », sur baike.baidu.com (consulté le 23 décembre 2015)
  3. (zh) « 如果我没有爱过(谭维维演唱歌曲)_百度百科 », sur baike.baidu.com (consulté le 3 janvier 2016)
  4. (zh) « 耳界_百度百科 », sur baike.baidu.com (consulté le 23 décembre 2015)
  5. (zh) « 传说(谭维维演唱歌曲)_百度百科 », sur baike.baidu.com (consulté le 23 décembre 2015)
  6. (en) « 谭某某(谭维维音乐专辑)_百度百科 », sur baike.baidu.com (consulté le 30 décembre 2015)
  7. (zh) « 东南劲爆音乐榜_百度百科 », sur baike.baidu.com (consulté le 30 décembre 2015)
  8. (zh) « 乌龟的阿基里斯_百度百科 », sur baike.baidu.com (consulté le 30 décembre 2015)
  9. (zh) « 我忘了说_百度百科 », sur baike.baidu.com (consulté le 30 décembre 2015)
  10. (zh) « 虾米音乐网(xiami.com) - 高品质音乐 发现 分享 », sur www.xiami.com (consulté le 30 décembre 2015)
  11. « 在束河里_百度百科 », sur baike.baidu.com (consulté le 30 décembre 2015)
  12. (zh) « 37次想你 (2014) », movie.douban.com, sur movie.douban.com, douban.com (consulté le 25 décembre 2014)