Tai Ding

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde chinois
Cet article est une ébauche concernant le monde chinois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Tai Ding[1] (太丁) de son nom personnel Zi Tuo (子托).

Nomenclature[modifier | modifier le code]

Il est appelé, à tort, Tai Ting. Il est aussi appelé Wen Ding (文丁), Da Ding (大丁), Wen Wu Ding (文武丁) et Fu Ding (父丁)

Règne[modifier | modifier le code]

Il fut le vingt-septième roi de la dynastie Shang. Il fut intronisé à Yin (殷) en -1194.

Dans la deuxième année de son règne, ses vassaux Zhou dirigés par Jili (季厲), attaqua les Barbares Rong à Yanjing (燕京), mais fut défait. La rivière Heng (洹水) déborda durant la deuxième année de son règne. Ji Li, réattaqua les Rong, mais cette fois à Yuwu (余無) et il y triompha.

Yuwu fut annexé au territoire Zhou. Ji Li attaqua encore les Rong, cette fois à Hu (呼) et fut encore une fois victorieux. Il continua de lutter contre les Rong, qu'il défit à Xitu (翳徒) et il captura trois généraux rong. Il rapporta la victoire à Tai Ding.

Cependant, Tai Ding s'inquiéta des récents succès des Zhou. Aussi, il récompensa JiLi en lui donnant maints trésors puis l'envoya à Saiku (塞库). Il fit exécuter Ji Li sommairement à Saiku. Il disparut en -1191.

Références[modifier | modifier le code]