Entreprise française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une entreprise image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une entreprise française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Une entreprise française est une entreprise domiciliée en France, qui contribue à former le produit intérieur brut (PIB) français.

Les filiales de ces entreprises situées dans d'autres pays contribuent au PIB de ces pays. Réciproquement, les filiales en France des entreprises des autres pays contribuent au PIB français.

Certaines de ces entreprises sont publiques : voir entreprises publiques en France.

Définition[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Après la Seconde Guerre mondiale, la France connaît une vague de nationalisation dans les secteurs clés de l’économie. Des entreprises comme la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) pour les transports ferroviaires, ou Électricité de France (EDF) pour l'énergie sont créées et nationalisées[1].

La seconde vague de nationalisation en France a eu lieu en 1981[1].

Type d'entreprise[modifier | modifier le code]

Entreprise publique[modifier | modifier le code]

À la fin de 2009, l'État contrôle, directement ou indirectement en France, 938 sociétés[2]. C'est-à-dire qu'elle y détient plus de la moitié de leur capital.

Entreprise privée[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les entreprises publiques », sur economie.gouv.fr (consulté le 30 décembre 2013)
  2. « Entreprises publiques », sur insee.fr (consulté le 30 décembre 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]