Synema globosum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les araignées
Cet article est une ébauche concernant les araignées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Arachnologie.

Synema globosum
Description de l'image Synema globosum 0020.JPG.
Classification selon The World Spider Catalog
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Araneae
Sous-ordre Araneomorphae
Famille Thomisidae
Genre Synema

Nom binominal

Synema globosum
(Fabricius, 1775)

Synonymes

  • Aranea globosa Fabricius, 1775
  • Aranea plantigera Rossi, 1790
  • Aranea irregularis Panzer, 1801
  • Aranea rotundata Walckenaer, 1802
  • Diaea nitida L. Koch, 1878
  • Synema japonica Karsch, 1879
  • Diaea kochi Thorell, 1881
  • Synema globosum nigriventris Kulczyński, 1901
  • Synema globosum canariense Dahl, 1907
  • Synema globosa clara Franganillo, 1913
  • Synema globosa flava Franganillo, 1913
  • Synema globosum pulchellum Franganillo, 1926
  • Diaea nitidula Mello-Leitão, 1929
  • Synema globosum daghestanicum Utochkin, 1960

Synema globosum est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Thomisidae[1].

Elle est appelée Thomise globuleuse, Thomise globuleux, Araignée-crabe ou Araignée Napoléon.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre en zone paléarctique[1]. Elle est fréquente dans toute la région méditerranéenne.

On la trouve de préférence sur les fleurs, guettant sa proie.

Description[modifier | modifier le code]

Le motif de l'abdomen de cette espèce évoque un buste de Napoléon Ier.

Le mâle mesure 4 mm et les femelles de 6,8 à 8 mm[2].

Les insectes floricoles sont capturés par ses longues pattes antérieures.

La partie colorée de son abdomen peut avoir des variations de teintes tirant sur le orange, jaune, blanc.

Le motif noir caractéristique sur l'abdomen rappelle la silhouette d'un buste de Napoléon Ier[3] et explique son nom vernaculaire d'« araignée Napoléon »[4],[5].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Spider Catalog (version 18.0, 25/02/2017)[6] :

Galerie[modifier | modifier le code]

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Fabricius, 1775 : Systema entomologiae, sistens insectorum classes, ordines, genera, species, adiectis, synonymis, locis descriptionibus observationibus. Flensburg and Lipsiae, p. 1-832.
  • Kulczyński, 1901 : Arachnoidea. Zoologische Ergebnisse der dritten asiatischen Forschungsreise des Grafen Eugen Zichy. Budapest, vol. 2, p. 311-369.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b WSC, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. unibe
  3. Joachim et Hiroko Haupt, Guide des mille-pattes, arachnides et insectes de la région méditerranéenne, Delachaux et Niestlé, .
  4. Cirad. dictionnaire des sciences animales
  5. Morgane Kergoat, En images. Les animaux Napoléon, Sciences et Avenir, 14/11/2014 (consulté le 1er décembre 2014)
  6. WSC, consulté le version 18.0, 25/02/2017