Thomisidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec crabe-araignée.

Les Thomisidae (du grec thomix, « corde, fil ») sont une famille d'araignées aranéomorphes[1].

Elles sont surnommées araignées-crabes et certaines espèces sont parfois baptisées thomises. En français, le nom familier d'araignée-crabe est donné principalement au Thomise variable (Misumena vatia)[2],[3].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Les espèces de cette famille se rencontrent sur tous les continents sauf aux pôles[1].

Description[modifier | modifier le code]

Plusieurs espèces sont mimétiques de diverses parties végétales (surtout les fleurs), qui leur servent de support pour la chasse à l'affût. En adoptant la couleur du substrat, ces araignées réalisent un camouflage visuel (homochromie adaptative qui prend quelques heures). Elles sont même capables d'émettre dans la gamme des UV, mimant ainsi les fleurs à étamines matures, ce qui attire plus les insectes[4].

Elles ont des pattes antérieures I et II plus fortes et plus longues que les postérieures III et IV et dirigées latéralement. Au lieu de la marche normale postéro-antérieure, elles adoptent une marche essentiellement latérale analogue à celle des crabes, d'où leur nom[5].

Paléontologie[modifier | modifier le code]

Cette famille est connue depuis le Paléogène[6].

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Cette famille rassemble 2 154 espèces dans 173 genres[1].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon World Spider Catalog (version 18.0, 27/06/2017)[7] :

Selon The World Spider Catalog (version 17.5, 2017)[6] :

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Sundevall, 1833 : Conspectus Arachnidum. Londini Gothorum, p. 1-39.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c WSC, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  3. Nom vernaculaire en français d’après Termium plus, la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada
  4. Alain Canard, Frédéric Ysnel, Les araignées, Editions Apogée, , p. 53.
  5. Michael John Roberts, Guide des araignées de France et d'Europe, Delachaux et Niestlé, , p. 89.
  6. a et b Dunlop, Penney & Jekel, 2017 : A summary list of fossil spiders and their relatives. in The world spider catalog, Naturhistorisches Museum der Burgergemeinde Bern, version 17.5.
  7. WSC, consulté le version 18.0, 27/06/2017