Sviatoslav III de Kiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sviatoslav III
Sviatoslav III de Kiev
Sviatoslav III de Kiev
Titre
Prince de Kiev
Prédécesseur Iaroslav II
Successeur Iaroslav II
Prédécesseur Roman Ier
Successeur Rurik II
Prédécesseur Rurik II
Successeur Rurik II
Biographie
Dynastie Riourikides
Nom de naissance Sviatoslav Vsevolodovitch[1]
Date de naissance 1116/23
Date de décès
Père Vsevolod II
Mère Marie de Kiev
Conjoint Marie de Polotsk
Enfants Vladimir (?-1201)
Oleg (?-1204)
Vsevolod (?-1212)
Gleb (?-1217)
Mstislav (11681223)
Bolesława
Deux autres filles
Religion Christianisme orthodoxe

Sviatoslav Vsevolodovitch (en russe et en ukrainien : Святослав Всеволодич), dit Sviatoslav III de Kiev, est un prince du Rus' de Kiev de la dynastie des Riourikides (né entre 1116 et 1123[2], probablement à Tchernigov, et mort le [3]), qui régna en 1174, puis de 1176 à 1181 et enfin de 1181 à 1194.

Fils de Vsevolod II de Kiev et de Marie de Kiev, fille de Mstislav Ier Harald, il est également prince de Tourov en 1142 et 1154, prince de Vladimir et Volhynie de 1141 à 1146, prince de Pinsk en 1154, prince de Novgorod-Severski de 1157 à 1164, ainsi que prince de Tchernigov de 1164 à 1177.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1141, il reçoit de la part de son père Vsevolod II, grand prince de Kiev, les villes de Tourov et de Volodymyr-Volynskyï, où il règne jusqu'en 1146. Après la mort de son père, il soutient lors de la guerre civile entre cousin riourikides son grand-oncle Iouri Dolgorouki contre son autre grand-oncle Iziaslav II. À la mort de ce dernier, Sviatoslav reçoit cette fois de la part d'Iziaslav III la ville de Novgorod-Severski, puis il reçoit Tchernigov en 1164.

En 1174, il entre après la mort d'André Bogolioubski dans la lutte entre princes cousins pour contrôler Kiev, et est nommé « Prince de Kiev » à la place de son cousin Iaroslav II, avant que ce dernier ne lui reprenne le pouvoir la même année.

Durant l'été 1176, il retrouve le trône de Kiev pour la seconde fois au profit de Roman Ier (ayant subi avec ses frères un échec cuisant lors de la campagne contre les Polovtses), puis finit à nouveau détrôné par un autre de ses cousins, Rurik II (le frère de Roman), en 1181. Il fait alors la paix avec Vsevolod III « le Grand Nid », grand-prince de Vladimir, qui lui fait retrouver son trône.

En 1185, il obtient l'indépendance vis-à-vis du Grand-prince de Vladimir qu'il avait aidé à combattre les Bulgares de la Volga deux ans auparavant. Durant son troisième règne, il combattit durant plus d'une décennie les princes méridionaux, mais sa politique incohérente envers les nomades de l'est, ainsi que les tentatives de se soustraire à des traités de paix avec eux conduisit ces derniers à recommencer leurs raides incessants sur Russie.

En 1194, il renouvelle son alliance avec Vsevolod « le Grand Nid » de Vladimir, avant de mourir fin juillet.

Durant son règne, Sviatoslav III, qualifié de grand et de terrible par Le Dit de la campagne d'Igor, aura restabilisé quelque temps l'illustre principauté de Kiev en état de désintégration progressive.

Famille[modifier | modifier le code]

Union et descendance[modifier | modifier le code]

Sviatoslav III épouse en premières noces en 1143 Marie, une fille de Vassilko le prince de Polotsk, dont il eut:

Ancêtres[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Iaroslav le Sage
 
 
 
 
 
 
 
8. Sviatoslav II
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Ingigerd de Suède
 
 
 
 
 
 
 
4. Oleg de Novgorod
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. Cécilia
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2. Vsevolod II de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
5. Théophano Mouzalonissa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Sviatoslav III de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
24. Vsevolod Ier de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
12. Vladimir II Monomaque
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25. Anastasia de Byzance
 
 
 
 
 
 
 
6. Mstislav Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
26. Harold II d'Angleterre
 
 
 
 
 
 
 
13. Gytha de Wessex
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
27. Édith au Cou de Cygne
 
 
 
 
 
 
 
3. Marie Mstislavna
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
28. Olof de Suède
 
 
 
 
 
 
 
14. Inge Ier de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
29. Estrid des Obotrites
 
 
 
 
 
 
 
7. Christine Ingesdotter
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15. Hélène de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De son nom de baptême Michel.
  2. Vers 1106 selon certaines sources.
  3. 27 juillet selon certaines sources
  4. Selon l'historien et chercheur Iouri Sbitnev, elle serait la possible auteur du Dit de la campagne d'Igor. Cfr. (ru) Автор «Слова о полку Игореве» — женщина. И звали её Болеслава