Supersolide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la physique quantique
Cet article est une ébauche concernant la physique quantique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'état supersolide, ou supersolidité, est un état quantique de la matière prédit en 1969 par les théoriciens russes Alexander Andreev et Ilya Liftshitz. À très basse température, les lacunes du réseau cristallin d'un solide pourraient s’écouler comme dans un superfluide.
Récemment (cf. ci-dessous), a été observé sur l'hélium solide un phénomène qui peut s'identifier comme la manifestation de cet état. Mais l'existence réelle de cette phase supersolide est controversée.

Historique[modifier | modifier le code]

  • En 2004, des chercheurs annoncent avoir créé et observé une phase supersolide dans un solide constitué d’hélium 4 refroidi en dessous de 175 mK (millikelvins).
    L'expérience fut reproduite mais présenta des anomalies, ce qui jeta le doute sur l'existence réelle de cette phase supersolide.
  • En 2007, des mesures basées sur la diffusion de neutrons dans de l’hélium solide refroidi à une centaine de mK, afin d'étudier la transition de phase semblent confirmer que l'état obtenu n'est pas celui prévu par la théorie[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Actualité → Les supersolides : réalité ou fiction ?