Sungir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sépulture du « vieil » homme à Sungir.
Reconstitution du visage d'un des deux jeunes hommes enterrés à Sungir (Musée de Moscou).

Sungir est un site archéologique du Paléolithique supérieur en Russie et un des plus anciens enregistrés de l'Homo sapiens en Europe. Il est situé à environ 200 km à l'est de Moscou, dans la périphérie de Vladimir, et est daté entre 32 050 et 28 550 ans av. J.-C. et par une analyse ADN effectuée en 2017 de 34 000 avant le présent[1]. Découvert en 1955, il a servi de tombe pour un homme plus âgé et deux enfants. Le site a été fouillé entre 1957 et 1977.

Les trois individus enterrés à Sungir étaient tous accompagnés d'objets d'exception dont des lances en ivoire et 13 300 perles en ivoire de mammouth sans doute cousues à l'origine sur leurs vêtements[2].

Otto Bader a exhumé un fémur néandertalien qui avait été rompu à l'articulation. La cavité avait été remplie avec de la poudre de couleur ocre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Martin Sikora, Andaine Seguin-Orlando, Vitor C Sousa, Anders Albrechtsen, Thorfinn Korneliussen, Amy Ko, Simon Rasmussen, Isabelle Dupanloup, Philip R Nigst, Marjolein D Bosch, Gabriel Renaud, Morten E Allentoft, Ashot Margaryan, Sergey V Vasilyev, Elizaveta V Veselovskaya, Svetlana B Borutskaya, Thibaut Deviese, Dan Comeskey, Tom Higham, Andrea Manica, Robert Foley, David J Meltzer, Rasmus Nielsen, Laurent Excoffier, Marta Mirazon Lahr, Ludovic Orlando et Eske Willerslev, « Ancient genomes show social and reproductive behavior of early Upper Paleolithic foragers », Science, vol. 358, no 6363,‎ , p. 659–662 (PMID 28982795, DOI 10.1126/science.aao1807)
  2. Sophie Archambault de Beaune, Qu'est-ce que la préhistoire ?, Folio, p. 256.