Stelarc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stelarc

Description de cette image, également commentée ci-après

Extra Ear, 2006. Photo Nina Sellars

Nom de naissance Stelios Arcadiou (Stelarc est devenu son nom officiel en 1972[1])
Naissance (67 ans)
Limassol Drapeau de Chypre Chypre
Nationalité Australien
Activités performeur
Formation Université Monash, Université de Melbourne
Mouvement artistique Art corporel

Stelarc, de son vrai nom Stelios Arcadiou, né le à Limassol (Chypre) est un artiste australien. Il est connu pour ses performances d'Art corporel dans lesquelles il mêle le corps biologique à des composants électroniques ou robotiques, suivant le principe selon lequel le corps humain est obsolète.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Entre 1976 et 1988 Stelarc fait 25 performances de suspension corporelle, avec des crochets à travers le corps.

Il utilise du matériel médical, robotique, biotechnologique ainsi qu'internet et les systèmes de réalité virtuelle pour créer différentes interfaces avec son corps[1]. Il performe ainsi avec une troisième main, un bras virtuel, un exosquelette...

Dans ses performances Fractal Flesh, Ping Body et Parasite ses muscles sont stimulés par des électrodes, reliée à internet, et donnent lieu à des chorégraphies involontaires et aléatoires.

Il se fait greffer une oreille sur le bras. Au moment de la greffe il y implante un micro connecté par bluetooth pour que d'autres personnes entendent ce que perçoit son oreille, via internet.

Il a eu un avatar sur Second Life.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Informations biographiques (pdf) », sur stelarc.org (consulté le 21 août 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]