Steingaden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Steingaden
Blason de Steingaden
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Haute-Bavière
Arrondissement
(Landkreis)
Weilheim-Schongau
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
53
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Xaver Wörle
(2001-2006)
Code postal 86989
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 1 90 154
Indicatif téléphonique 08862
Immatriculation WM
Démographie
Population 2 753 hab. (31 décembre 2008)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 42′ 00″ nord, 10° 52′ 01″ est
Altitude 763 m
Superficie 6 409 ha = 64,09 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Steingaden

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Steingaden
Liens
Site web www.steingaden.de

Steingaden est une municipalité d'Allemagne, dans le district de Weilheim-Schongau, en Haute-Bavière, sur la Route romantique.

Deux monuments uniques en font sa réputation, l'église de pèlerinage de Wies et l'église paroissiale, le Welfenmünster qui était l'église du monastère St.Jean-Baptiste de Steingaden.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans les Préalpes, à la frontière entre la Haute-Bavière et l'Allgäu. Les quartiers (Ortsteile) sont Fronreiten, Ilgen, Lauterbach, Riesen, Urspring et Wies. D'autres hameaux : Biberschwöll, Bichl, Boschach, Brandstatt, Butzau, Deutenhof, Deutensee, Egart, Engen, Gagras, Gmeind, Gogel, Graben, Hiebler, Hirschau, Illach, Illberg, Jagdberg, Karlsebene, Kellershof, Kohlhofen, Kreisten, Kreuzberg, Kuchen, Langau, Lechen, Lindegg, Litzau, Maderbichl, Moos, Oberengen, Reitersau, Resle, Sandgraben, Schlatt, Schlauch, Schwarzenbach, Staltannen, Steingädele, Tannen, Thal, Unterengen, Vordergründl, Wiesle et Zöpfhalden.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1147, Steingaden appartenait au « Hofmark » de Welf VI. Jusqu'en 1803, on y trouvait un couvent de Prémontrés, ancienne abbaye fondée au XIIe siècle qui possède encore une abbatiale remarquable transformée au XVIIIe dans le goût baroque[1].

Dans le cadre de la réforme de l'organisation de la Bavière, en 1818, elle devint une commune indépendante à laquelle on rattacha Fronreiten, Lauterbach et Urspring qui étaient auparavant des communautés autonomes.

Culture et curiosités[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Dans l'église de Wies chaque année, de mai à septembre, des concerts sont donnés dans le cadre du « festival d'été », des « concerts du soir » et de la « musique dans le Pfaffenwinkel ».

Ouvrages d'art[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Johann Georg von Lori (né le 17 juillet 1723), conseiller et historien bavarois. Il a fondé avec le prieur Franz Töpsl et Andreas Felix von Oefele l'Académie des Sciences de Bavière.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guide Vert Allemagne, Michelin, 2000, p. 53

Sur les autres projets Wikimedia :