Stanley Meyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meyer.
Stanley Meyer
Naissance
USA (USA)
Décès (à 57 ans)
Comté de Franklin (Ohio) (USA)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis

Stanley Allen Meyer (1940-1998) aurait conçu un moteur à eau utilisant un système permettant de provoquer la fission des molécules d'eau pour en extraire l'hydrogène et l'oxygène qu'elles contiennent. Cela en consommant relativement peu d'énergie électrique en comparaison de l'énergie sous forme chimique produite (le mélange de di-hydrogène et de di-oxygène peut être brûlé). D'après ses dires le rendement de son "séparateur de molécule" serait supérieur à 1000 %.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a construit plusieurs prototypes pour montrer son invention, à bord d'une Chevrolet Camaro 1978 et d'une Buggy en présence de la chaîne locale WSYX (filiale abc)[1],[2]. Meyer estimait pouvoir faire le trajet de Los Angeles à New York avec seulement 83 litres d'eau. C'est un autre type de moteur à hydrogène[3].

En 1990, les investisseurs de Meyer portent plainte pour fraude manifeste (gross and egregious fraud). Lors du jugement, le prototype présente un rendement inférieur à ce qu'il serait si la théorie de Meyer était juste. La cour décide qu'il ne s'agit en fait que d'une électrolyse conventionnelle, conclut qu'il y a effectivement fraude manifeste, et condamne Meyer à verser 25 000 $ aux investisseurs.

Décès en 1998[modifier | modifier le code]

Son mystérieux décès en 1998 va alimenter une série d'histoires (voir Légende urbaine) et des rumeurs liées à la thématique de la censure de l'énergie libre jusqu'à ce jour non résolues.

Meyer décède subitement le à la sortie d'un restaurant, trois jours après avoir vendu son brevet à la NASA. Le rapport d'autopsie de la police du Comté de Franklin (Ohio) conclut à une rupture d'anévrisme à l'âge de 57 ans[4].

Ses défenseurs parlent plutôt d'empoisonnement impliquant divers pays ayant des privilèges financiers important d'autres énergies (hydrocarbures) ou le gouvernement américain.

Expiration du brevet[modifier | modifier le code]

Le brevet a expiré, tous les details sont donc publics et libres d'être utilisés, mais aucune personne ne l'a utilisé pour sortir un produit, ou un démonstrateur qui fonctionne[5],[6],[7].

Notes & sources[modifier | modifier le code]

  1. reportage WSYX sur youtube
  2. Robinson, Ralph (Reporter), Tom Ryan (News caster) and Gail Hogan (News caster) "Unknown Episode [Videorecording (Broadcast)]" Action 6 News. Unknown Network. Station call sign: WSYX. Filmed in Groveport. Length: 1 Minute 45 seconds. Republished by Annaheim, Kurt W. "Media Page - See, Hear and Discover Free Electricity." File name: stan_meyers_bb.wmv. Last updated 7 May 2008. Befreetech.Com. Accessed 23 June 2008.
  3. voir plan sur google patents
  4. Philip Ball, « Burning water and other myths », Nature News,‎ (consulté le 14 septembre 2007) : « He died in 1998 after eating at a restaurant; the coroner diagnosed an aneurysm, but the conspiracy web still suspects he was poisoned. »
  5. « General Information Concerning Patents », uspto.gov
  6. « HHO "run your car on water", a guide for journalists », aardvark.co.nz
  7. « I get mail: Brown's Gas and Perpetual Motion », scientopia.org

Liens externes[modifier | modifier le code]