Spencer Kimball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kimball.
Spencer Kimball
Portrait de Spencer Kimball
Biographie
Naissance XXe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité Américain
Thématique
Études Université de Californie à Berkeley
Formation Licence en informatique
Profession PDG
Employeur GoogleVoir et modifier les données sur Wikidata

Spencer Kimball est un développeur informatique, entrepreneur et chef d'entreprise américain. Il est le PDG de Cockroach Labs, une entreprise qu'il a co-fondée en 2014[1]. En tant que développeur, il a créé GIMP (lorsqu'il était encore à l'université[2]) un logiciel d'édition d'images ainsi que CockroachDB, le logiciel éponyme de son entreprise. Il a également participé à la création de plusieurs startups comme WeGo et Viewfinder.

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Kimball étudia à l'Université de Californie à Berkeley. Durant ses études, en 1995, il développa la toute première version du logiciel GIMP en tant que projet de classe, aidé de son camarade de chambre, Peter Mattis[3]. Il fut également membre du groupe étudiant nommé eXperimental Computing Facility (XCF). Il fut diplômé d'une licence en informatique dans la même université en 1996.

Carrière[modifier | modifier le code]

Kimball quitta l'université pour commencer à travailler, et coupa les ponts avec la communauté de développement de GIMP. Il co-fonda WeGo, une entreprise fournissant des outils de développement de communautés web, en 1998 et y travailla comme directeur technique adjoint. Il avait fait la rencontre de Gene Kan au XCF, et les deux travaillèrent ensemble sur un programme de partage de fichiers pour le réseau Gnutella[4]. En 2000, il créa une version Internet de GIMP, nommée OnlinePhotoLab.com qui fut de courte durée[5]. Cette fonctionnalité fut plus tard ajoutée à Ofoto, un outil d'édition d'images en ligne.

En 2002, il commença à travailler pour Google à Moutain View[6], et en 2004 il fut muté aux bureaux new-yorkais de Google. Il y fut un des fers de lance de Colossus, la nouvelle version du Google File System, en tant que technicien. Il travailla également sur le Google Servlet Engine, dont il fut un des créateurs[7].

En janvier 2012, il lança l'entreprise Viewfinder avec Peter Mattis et Brian McGinnis. Ils y développèrent une application qui permettait aux utilisateurs de partager des photos et de parler en privé[8]. Cette entreprise fut rachetée par Square Inc en décembre 2013[9],[10].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son nom lui fut donné en hommage à son arrière-grand-père, Spencer W. Kimball, 12e président de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours[citation nécessaire].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Ex-Googlers Get Millions to Help You Build the Next Google », sur WIRED (consulté le 24 avril 2016)
  2. (en) Fadi P. Deek et James A. M. McHugh, Open Source: Technology and Policy, Cambridge University Press, (ISBN 9781139468732, lire en ligne)
  3. « GIMP Gazette: Spencer Kimball and Peter Mattis », sur www.xach.com (consulté le 24 avril 2016)
  4. (en) G. Beato, « The Last Crash », SPIN,‎ (lire en ligne)
  5. « Open-Source Image Software Fuels Online Photo Lab », sur BetaNews (consulté le 24 avril 2016)
  6. (en) Ariana Eunjung Cha, « At Google, Not Guite Partying Like It's 1999 », The Washington Post,‎ (lire en ligne)
  7. (en-US) « OpenGSE Released », sur Google Open Source Blog (consulté le 24 avril 2016)
  8. (en-US) « Viewfinder Launches New Photo Sharing Platform Today », sur tech.co (consulté le 24 avril 2016)
  9. (en) Seth Fiegerman, « Square Acquires Viewfinder to Help Grow Its Engineering Team », Mashable,‎ (lire en ligne, consulté le 20 avril 2018)
  10. (en-US) « Square Acquires Ex-Googler Team Behind Viewfinder To Help Grow Its NYC Presence – TechCrunch », sur techcrunch.com (consulté le 20 avril 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]