Spartacus (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spartacus (homonymie).
Spartacus
Album de Triumvirat
Sortie Mai 1975
Enregistré 3 février au 4 mars 1975
EMI Electrola studio 1, Cologne (Allemagne)
Durée 42 min 31 s
Genre Rock progressif
Producteur Jürgen Fritz
Label EMI Harvest

Albums de Triumvirat

Singles

1.Take a Break Today/The Capital of Power - réalisé en 1975

Spartacus est le troisième album studio du groupe rock progressif allemand, Triumvirat.

Historique[modifier | modifier le code]

Spartacus a été enregistré à Cologne dans les studios d'EMI Electrola en 29 jours entre le 3 février et le 4 mars 1975 et mixé à Londres par Geoff Emerick.

Cet album est un album-concept basé sur l'histoire de Spartacus, un gladiateur thrace qui mena la révolte des esclaves contre l'Empire romain entre 73 et 71 avant Jésus-Christ. Le concept de l'album (y compris la pochette) et les paroles sont du batteur Hans Bathelt[1].

L'album sortira aux États-Unis sur le label Capitol Records et atteindra la 27e place du Billboard 200[2]. Il aura, outre l'Europe et les États-Unis, un certain succès au Québec, au Brésil et en Argentine. Le groupe tournera en Europe avec Grand Funk Railroad et en Amérique avec Supertramp, Caravan et Nektar entre autres[1].

À la fin de la tournée américaine, Helmut Köllen annoncera à Los Angeles qu'il quitte le groupe pour poursuivre une carrière solo[1] Malheureusement, le 3 Mai 1977, alors qu'il écoutait une cassette de son prochain album solo sur la radio-cassette de sa voiture en marche dans son garage fermé, il a été empoisonné par le monoxide de carbone, il avait tout juste 27 ans.

La réédition en 2002, sera augmentée de deux titres bonus.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. The Capital of Power (Jürgen Fritz) - 3:13
  2. The School of Instant Pain - 6:23
    • Proclamation
    • The Gladiator's Song
    • Roman Entertainment
    • The Battle (Fritz)
  3. The Walls of Doom (Fritz) - 3:57
  4. The Deadly Dream of Freedom (Bathelt / Helmut Köllen - 3:55
  5. The Hazy Shades of Dawn (Fritz) - 3:09
  6. The Burning Swords of Capua (Fritz) - 2:41
  7. The Sweetest Sound of Liberty (Bathelt / Köllen) - 2:36
  8. The March to the Eternal City - 8:48
    • Dusty Road
    • Italian Improvisation
    • First Success
  9. Spartacus - 7:39
    • The Superior Force of Rome
    • A Broken Dream (Fritz)
    • The Finale (Fritz)

Chansons bonus (Réédition 2002)

  1. The Capital of Power (Enregistré en public à Los Angeles) - 3:17
  2. Showstopper (Inédit) (Bathelt) - 3:37

Musiciens du groupe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]