Sourya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sourya
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Pop
Années actives 2005 – Aujourd'hui
Composition du groupe
Membres Sourya Voravong
Julien Coulon
Rudy Phounpadith
Arnaud Colinart

Sourya est un groupe de pop français formé en 2005 qui interprète ses compositions en anglais[1]. Après la sortie de plusieurs singles au cours des années 2006, 2008 et 2009, leur premier album, Dawdlewalk, est sorti en [2],[3],[4],[5].

Le groupe est composé de Sourya Voravong (chant, guitare, clavier, programmation), Julien Coulon (clavier, programmation, guitare), Rudy Phounpadith (basse, clavier) et Arnaud Colinart (batterie, percussions). Originaire de la banlieue parisienne, le groupe fait ses armes dans les clubs parisiens du Bar 3 ou encore du Shebeen.

En , au cours d’une soirée Poptones (en)[6] organisée au Triptyque à Paris, le groupe fait la connaissance d'Alan McGee (ancien producteur d’Oasis et ancien manager de The Libertines). Depuis, ce dernier ne cesse de vanter les mérites de Sourya et d’en assurer la promotion outre-Manche. Il a notamment publié une tribune intitulée « J’adore Sourya, le nouveau Rock’n Roll Français »[7] dans le célèbre quotidien britannique The Guardian.

En 2006, le groupe sort son premier E.P., Love Song[8]. La chanson Numero 1[9] est aussitôt choisie pour figurer sur la fameuse compilation Nova Tunes 1.4[10].

En , le groupe sort un maxi 45 Tours sur le label A Quick One Records[11]. En novembre de la même année, le groupe remporte les Nokia Trends Lab[12], après voir été choisi par Santigold en personne pour assurer la première partie de son concert au Showcase à Paris.

Pour la réalisation de Dawdlewalk, le groupe s'est entouré de Jean-Paul Gonnod (Phoenix, Cassius, Dr. Dre). À l'occasion de la sortie du single Anatomy Domine Remixes[13] en , le groupe a tourné son premier clip sous la direction de Jean-Marc Manivet. La vidéo met en scène des jeunes gens déguisés en robots en proie à des problèmes existentiels[14].

En , le groupe sort un nouvel E.P., Star Gigolos[15],[16],[17].

Sourya se produit régulièrement au Royaume-Uni[18] et en Italie[19],[20]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Sur scène, Sourya utilise une console de jeux Nintendo DS pour produire des effets sonores et déclencher des boucles de sons[21].

Un petit morceau du titre Anatomy Domine a été utilisé de à comme jingle pendant l'arrivée de la miss météo dans le Grand Journal de Canal+.

Discographie[modifier | modifier le code]

* 2006 - Love Song E.P. (COMING SOON)

  1. Love Song
  2. Sleeping Beauty
  3. For Girls (Boy Warning)
  4. Numero 1
  • 2008 - Cheese / Unsuspected 45T (A QUICK ONE RECORDS)
  1. Cheese
  2. Unsuspected
  • 2009 - Anatomy Domine Remixes E.P. (CTRL ALT DEL RECORDS)
  1. Anotomy Domine (Original Version)
  2. Anotomy Domine (Talk Machine Remix)
  3. Anotomy Domine (Prince Language Vocal Mix)
  4. Anotomy Domine (Prince Language Instrumental Mix)
  • 2009 - Dawdlewalk (MASSIVE CENTRAL / A QUICK ONE RECORDS)
  1. Drinking In Your Town
  2. Stockholm 1973
  3. Unsuspected
  4. Numero 1
  5. The Ballad Of Star Gigolo
  6. Anatomy Domine
  7. Numero 2
  8. Sleep Stage Zero
  9. Numero 3
  10. Cheater, Liar!Liar!Liar!
  11. Au Revoir Pluton
  12. Cheese (Bonus Track)
  • 2010 - Star Gigolos E.P. (A QUICK ONE RECORDS)
  1. Akzidens (Radio Edit)
  2. Akzidens
  3. Chimney
  4. The Dance of Star Gigolo
  • 2013 - Winterwind E.P. (A QUICK ONE RECORDS)
  1. Deadwalker
  2. Skeleton
  3. Winterwind
  4. Bubblepop
  5. Winterwind (part 2)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Simard, « Sourya : "On n'a jamais écouté de chanson française" », SFR Musique (video),
  2. C.Larrede, « Dawdlewalk », Les Inrocks,
  3. CQFD, « Sourya », Les Inrocks (in English),
  4. Mark Thorpe, « Dig The New Breed Goes French », ZANI (in English),
  5. KidB, « Tout sourit à Sourya », 20 Minutes,
  6. « Programmation soirée Poptones - novembre 2005 »
  7. Alan McGee, « J’adore Sourya, le nouveau Rock’n Roll Français », The Guardian (in English),
  8. « EP : Sourya - Love Song », Discogs,
  9. « Numero 1 - Sourya - Showcase Fnac Paris Montparnasse », Fnac (video),
  10. « Numero 1 : Nova Tunes 1.4 », Discogs,
  11. « A Quick One Records », A Quick One Records,
  12. « Anatomy Domine Remixes », Discogs,
  13. « Sourya - Anatomy Domine » (video)
  14. « Sourya, Star Gigolos E.P. », Shebam Blog Pop Wizz,
  15. Aude S., « Interview Sourya », From Paris, (video)
  16. Nico Prat, « Sourya: « L’envie de faire quelque chose qui sonne bien ne suffit pas» », VoxPop,
  17. Benjamin Durand, « CONCOURS DE LA CHANSON DE L’ANNEE : NOUVEAU CONCURRENT, SOURYA », VoxPop,
  18. Elisabetta Villa, « Sourya And Nelson: Villa Aperta 2010 At Villa Medici », zimbio, (photos)
  19. « Festival « Villa Aperta » », Villa Medici,
  20. Alex B, « Sourya troque sa guitare pour une Nintendo DS », LazyListening,

Liens externes[modifier | modifier le code]