Solongo (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Solongo sont un peuple d'Afrique centrale établi à l'ouest de la République démocratique du Congo et au nord-ouest de l'Angola. Ils forment l'un des principaux sous-groupes des Kongos[1].

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources, on observe plusieurs variantes : Asolongo, Bashilongo, Basolongo, Misorongo, Mosulongi, Musurongo[2] ou Sorongo[3].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est le solongo, un dialecte du kikongo.

Les pronoms personnels sujets en solongo[4],[5]  :

Pronoms personnels sujets en kisolongo Traduction en français
Mono Je
Nge / Ngei / Ngeye Tu
Iandi / Yandi Il ou elle
Ietu / Yetu Nous
Ienu / Yenu Vous
Iau / Yawu Ils ou elles

Culture[modifier | modifier le code]

Figure de pouvoir nkisi kondi (solongo ou woyo)[6]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James Stuart Olson, « Solongo », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 528 (ISBN 9780313279188)
  2. Source Bibliothèque du Congrès [1]
  3. (en) Mohamad Z. Yakan, « Sorongo », in Almanac of African Peoples & Nations, Transaction Publishers, New Brunswick, N.J., 1999, p. 639 (ISBN 9781560004332)
  4. (pt) JOSÉ LOURENÇO TAVARES, « Gramática da língua do Congo (Kikongo)(Dialecto Kisolongo) », sur Theswissbay (consulté le ), p. 50-51.
  5. Nathalis Lembe Masiala, « Dictionnaire Kisolongo-Français », sur GoogleLivres (consulté le ).
  6. Brooklyn Museum

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • F. Bontinck, « 'Les pamzelunguos', ancêtres des Salongo », in Annales Aequatoria, 1(1980), p. 60
  • E. Callewaert, « Ethnographie congolaise : les Mousserongos », in Bulletin de la Société royale belge de géographie, XXIX, no 3, 1905
  • Raoul Lehuard, « Style Solongo », in Arts d'Afrique noire, 1994, no 92
  • P. G. Marchal, « Sur l’origine des Basolongo », in Aequatoria, 4(1948), p. 121-125
  • Robert Verly, La statuaire de pierre du Bas-Congo (Bamboma-Mussurongo), Éditions Universitaires, 1955, 78 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :