Sobia Tahir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sobia Tahir
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (52 ans)
LahoreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Religion

Sobia Tahir (Ourdou : ثوبیہ طاہر) est une chercheuse, autrice et professeure de philosophie. Elle enseigne la philosophie de la religion et en particulier la philosophie islamique classique, moderne et contemporaine à l'université nationale de Lahore. Elle a fondé et coordonne le master en philosophie de l'université nationale de Lahore[1]. Ses principaux sujets de recherche sont la philosophie critique, la littérature et la traduction[2].

Formation[modifier | modifier le code]

Tahir obtient son master en philosophie à l'université du Pendjab à Lahore. Elle obtient son doctorat dans la même université en 1996. Elle intègre l'université Columbia en 2012, pour y faire des recherches sur une analyse comparée de Hassan Hanafi et de Mohammed Iqbal[3]. Elle y étudie l'approche philosophique de Hassan Hanafi, sa contribution à l'islam moderne, ses paliers d'acquisition, ses efforts pour rapprocher la tradition et la modernité dans l'Islam, sa participation aux projets de préservation, son occidentalisme, et sa relation intellectuelle et philosophique avec le poète et philosophe Mohammed Iqbal.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière en 1990 en tant qu'apprentie sous-éditrice au Daily Pakistan de Lahore. En 1992, elle part à The Daily Khabrain, où elle est sous-éditrice jusqu'en 2015. Elle devient ensuite éditrice de l'actualité pour le Daily Akhbar e Lahore en 1995 et 1996.

Elle est assistante de direction pour le planning familial pakistanais de 1996 à 2001. En 2002, elle devient directrice du programme "Planification, Développement des programmes et Analyses", jusqu'au 31 mai 2006. Le premier juin 2006, elle garde le même poste, renommé en Gestionnaire des connaissances et du budget annuel de la division. Elle y reste jusqu'en janvier 2008.

Œuvres majeures[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Tahir, Sobia, "Tolstoy’s Ideology of Non-violence – A Critical Appraisal"[4],[5].
  • Tahir, Sobia, "Lack of Enlightenment in the Muslim World: A Philosophical Analysis"[6].
  • Tahir, Sobia, "Islam and Modernity: A Selective Influence of Capitalistic Set-up"[7].
  • Tahir, Sobia, "Philosophy and Peace: External and Internal", online Journal de la revue Sciences-Croisées : 7-8 Soin de l'âme (perspectives historiques et philosophiques), January, 2011[8].
  • Tahir, Sobia, "A Philosophical Review of Tolstoy’s Earlier and Later Literary Trends"[9].
  • Tahir, Sobia, "Categorical Imperative, Super-Ego and Dharma: A Comparative Study of Kant, Freud and Bhagvad Gita"[10],[11],[12].
  • Tahir, Sobia, "Critique of Arab Reason: A worthy Contribution of Mohammad Abed Al-Jabri to Contemporary Muslim Philosophy"[13].
  • Tahir, Sobia, "What is Education Imbibing in You?"[14].
  • Tahir, Sobia, "Truth: Self Evident or in need of Proof?"[15].
  • Tahir, Sobia, "Divine Attributes-An Attempt to Reinterpret", The Historian, Vol. 6, Number 2, 2008. (Peer Reviewed)
  • Tahir, Sobia, "Evil: A Problem of Philosophy of Religion", Al-Hikmat, Vol. 18, 1998[16].
  • Tahir, Sobia, "Psychology of Indian Pessimism"[17].
  • Tahir, Sobia, "Rabindra Nath Tagore: Poetry, Painting & Philosophy Personified"[18].

Traduction[modifier | modifier le code]

  • A Confession and other Religious Writings of Leo Tolstoy traduit de l'anglais à l'ourdou, publié par Nigharshat Publications Lahore, 2005.
  • Totem and Taboo and other essays of Sigmund Freud, traduit de l'anglais à l'ourdou, publié par Nigarshat Publications Lahore, 2004.
  • Jinnah & Gandhi (Book by Justice S.K. Maujamdar of West Bengal India), traduit de l'anglais à l'ourdou, publié par Sarang Publishers Lahore, 1996.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Dans la liste ‘Who is Who-International Network of Women Philosophers" de l'UNESCO en décembre 2009[19],[20],[21].
  • Dans la liste UNESCO’s Community of Researchers de 2009-2010[22].
  • Dans la liste THE PHILOSOPHER’S INDEX, The Philosophers Information Centre, Ohio, USA.
  • Récipiendaire du Fulbright Scholar Award pour la recherche post-doctorale aux États-Unis pour l'année scolaire 2011-12.
  • Approuvée pour diriger des thèses à HEC, 2012[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lahore GCU, « Department of Philosophy & IDC GCU Lahore », sur http://www.gcu.edu.pk, GCU Lahore (consulté le 20 octobre 2014)
  2. (en) Government College University Lahore, « Faculty Page of Government College University », sur gcu.edu.pk, gcu.edu.pk (consulté le 16 octobre 2014)
  3. (en) Sobia Tahir, « Fulbright Scholar Program », sur http://www.cies.org, cies.org (consulté le 21 octobre 2014)
  4. (en) Tahir Sobia, « Tolstoy’s Ideology of Non-violence – A Critical Appraisal », The Dialogue, Qurtaba University, Peshawar, Pakistan, vol. VII, no 4,‎ , p. 347–363 (lire en ligne)
  5. (en) Tahir Sobia, « GCU Lahore Annual Report », sur www.gcu.edu.pk, GCU Lahore (consulté le 20 octobre 2014)
  6. (en) Tahir Sobia, « Lack of Enlightenment in the Muslim World: A Philosophical Analysis », Aligarh Journal of Muslim Philosophy, Aligarh Muslim University, UP, India,‎
  7. (en) Tahir Sobia, « Islam and Modernity: A Selective Influence of Capitalistic Set-up », Journal of Islamic Thought & Civilization, vol. 1, no 1,‎ , p. 55–70 (lire en ligne)
  8. (en) Sobia Tahir, « Philosophy and Peace: external and internal », sur sciences-croisees.com, sciences-croisees.com (consulté le 16 octobre 2014)
  9. (en) Tahir Sobia, « A Philosophical Review of Tolstoy’s Earlier and Later Literary Trends », Quest, Government College University, Lahore, Pakistan,‎ , p. 19–20
  10. (en) Tahir Sobia, « Categorical Imperative, Super-Ego and Dharma: A Comparative Study of Kant, Freud and Bhagvad Gita », Journal of Indian Council of Philosophical Research (JICPR, vol. 26, no 3,‎
  11. (en) Sobia Tahir, « Categorical Imperative, Super-Ego and Dharma: A Comparative Study of Kant, Freud and Bhagvad Gita », sur .internationalpeaceandconflict.org (consulté le 16 octobre 2014)
  12. (en) Sobia Tahir, « Categorical Imperative, Superego and Dharma », sur amazonaws.com, amazonaws.com (consulté le 16 octobre 2014)
  13. (en) Tahir Sobia, « Critique of Arab Reason: A worthy Contribution of Mohammad Abed Al-Jabri to Contemporary Muslim Philosophy », Aligarh Journal of Islamic Philosophy, Aligarh Muslim University, India,‎
  14. (en) Tahir Sobia, « What is Education Imbibing in You? », Iqbal, Bazm-e-Iqbal, Club Road, Lahore,‎ 2009–2010
  15. (en) Tahir Sobia, « Truth: Self Evident or in need of Proof », The Ravi, GCU Lahore,‎
  16. (en) Tahir Sobia, « EVIL: A PROBLEM OF PHILOSOPHY OF RELIGION »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Pakistan Research Repository, HEC Pakistan (consulté le 20 octobre 2014)
  17. (en) Tahir Sobia, « Psychology of Indian Pessimism », Pakistan Philosophical Journal, vol. 31, no 43,‎ 1994–1996 (lire en ligne)
  18. (en) Tahir Sobia, « Rabindra Nath Tagore: Poetry, Painting & Philosophy Personified », Al-Hikmat, University of Punjab, Lahore, vol. 14,‎ , p. 79–93
  19. (en) Women Philosophers Network of, « International Network of Women Philosophers sponsored by UNESCO », sur http://www.unesco.org, UNESCO (consulté le 20 octobre 2014)
  20. (en) Archive News, « International Network of Women Philosophers holds its First Assembly at UNESCO », sur http://www.worldfamilyorganization.org, World Family Organization (consulté le 20 octobre 2014)
  21. (en) Asia, Pacifique Women Philosopher, « ASIE PACIFIQUE/ASIA AND THE PACIFIC 1 - unesco », sur http://www.unesco.org, UNESCO (consulté le 20 octobre 2014)
  22. (en) Tahir Sobia, « UNESCO's Community of Researchers 2009-2010 », sur http://www.unesco.org/, UNESCO (consulté le 20 octobre 2014)
  23. (en) Tahir Dr. Sobia, « Registration of Phd Supervisor », sur http://www.hec.gov.pk, HEC Pakistan (consulté le 20 octobre 2014)