Slah Mosbah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Slah Mosbah
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activités
Enfant

Slah Mosbah (arabe : صلاح مصباح), né au Bardo[1], est un musicien, compositeur et chanteur tunisien.

En 1991, sa reprise de Yamma lasmar douni (Maman, le brun est-il mauvais ?), symbolique de l’abolition de l’esclavage en Tunisie en 1846, participe à sa notoriété[1].

Malgré quarante ans de carrière et 884 interprétations en avril 2014, il envisage de s'exiler en raison du racisme qui vise les Noirs en Tunisie, légimité à ses yeux par l'ancien régime de Zine el-Abidine Ben Ali, évoquant même une attaque à son encontre de la part d'un ministre de la Culture, Abdelbaki Hermassi[1].

Toujours en 2014, il joue dans El Ziara, la lune noire, un film de Nawfel Saheb-Ettaba[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Frida Dahmani, « Racisme : en Tunisie, Slah Mosbah ne veut plus être « le Noir de service » », sur jeuneafrique.com, (consulté le 4 août 2017)
  2. (en) Slah Mosbah sur l’Internet Movie Database