Simple Service Discovery Protocol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Simple Service Discovery Protocol (SSDP) est un protocole réseau basé sur la suite de protocoles Internet pour la diffusion et la découverte de services de réseau et d'informations de présence. Il accomplit cette tâche sans l'aide de mécanismes de configuration basés sur le serveur, tels que le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) ou le DNS (Domain Name System), et sans configuration statique particulière d'un hôte de réseau. Le SSDP est la base du protocole de découverte de Universal Plug and Play (UPnP) et est destiné à être utilisé dans des environnements résidentiels ou de petits bureaux. Il a été officiellement décrit dans un projet Internet de l'IETF (Internet Engineering Task Force) par Microsoft et Hewlett-Packard en 1999[1]. Bien que la proposition de l'IETF ait depuis lors expiré ()[1], le SSDP a été intégré dans la pile de protocoles UPnP, et une description de la mise en œuvre finale est incluse dans les documents de normalisation de l'UPnP.

Il utilise UDP sur le port 1900[2], en unicast ou multicast. L'adresse multicast utilisée en IPv4 est 239.255.255.250[2].

En IPv6, il utilise les adresses FF0X::C[3] suivantes, en fonction de la portée de la recherche[3] :

  • Node-local : FF01::C
  • Link-local : FF02::C
  • Site-local : FF05::C
  • Organization-local : FF08::C
  • Global : FF0E::C.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) IETF, « Simple Service Discovery Protocol/1.0 Operating without an Arbiter (brouillon v03, Internet Draft v03) », sur ietf.org, (consulté le 23 décembre 2020)
  2. a et b (en) IANA, « Service Name and Transport Protocol Port Number Registry », sur iana.org, (consulté le 23 décembre 2020)
  3. a et b (en) IANA, « IPv6 Multicast Address Space Registry », sur iana.org, (consulté le 23 décembre 2020)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]