Siméon de Padolirone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Siméon de Padolirone est un moine de l'Ordre de Saint-Benoît, mort en 1016.

Ermite arménien qui vécut en solitaire en Palestine. Par la suite, il effectue des pèlerinages à Jérusalem, à Rome, à Compostelle et à Tours. Lors de ses voyages, il réalise des miracles. Ensuite, il s'installe chez les bénédictins de Padolirone en Italie. Il est canonisé 50 ans après sa mort par Benoit VIII[1]. On le fête le 26 juillet[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Incohérence : Benoît VIII est mort en 1024. Typo ? 50 au lieu de 5 ans ?.
  2. Le Martyrologe universel contenant le texte du martyrologe romain traduit en français et deux additions à chaque jour des saints qui ne s'y trouvent point... traduit en français, Léonard,, (lire en ligne), p. 1170.
  3. Saint Simeon of Padolirone.