Sharon Van Etten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sharon Van Etten
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
North Hunterdon High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Label
Genre artistique
Site web

Sharon Van Etten, née le à Clinton, dans le New Jersey (États-Unis), est une auteure-compositrice-interprète et une actrice américaine[1],[2],[3],[4],[5],[6].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sharon Van Etten naît à Clinton, dans le New Jersey[7]. En 1999, elle déménage dans le Tennessee pour étudier à la Middle Tennessee State University mais elle quitte l'établissement un an plus tard. Van Etten travaille chez un disquaire à Murfreesboro avant de retourner dans le New Jersey le 2004, puis à New York en 2005.

Van Etten se consacre à une carrière de musicienne et chanteuse, tout en travaillant à côté, comme journaliste notamment. Elle auto-produit plusieurs albums, avant de pouvoir réaliser un premier album studio en 2009[8],[9],[10].

Sharon Van Etten (6 janvier 2013)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Because I Was in Love (2009) 
  • Epic (2010) 
  • Tramp (2012)
  • Are We There (2014)[11],[12] 
  • I Don't Want to Let You Down - EP (2015)
  • Remind me Tomorrow (2019)
  • We've Been Going About This All Wrong (2022)[13]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Année Titre Rôle Notes
2020 Never Rarely Sometimes Always La mère dʼAutumn

Références[modifier | modifier le code]

  1. Wm. Ferguson, « The Rough Harmonies of Sharon Van Etten », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Andrew Leahey, « Sharon Van Etten: Biography », AllMusic, All Media Network, LLC. (consulté le )
  3. Steve Dollar, « She's Gonna Make It After All », Wall Street Journal,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. David Chiu, « Sharon Van Etten Is Not Hiding Anymore », Microphone Memory Emotion (consulté le ) : « September 25, 2009 »
  5. Jessica Amaya, « Sharon Van Etten headlined Bowery Ballroom (pics, video, live recording, setlist), touring through April (dates) », Brooklyn Vegan, Spin Music, a division of SpinMedia, (consulté le )
  6. Grace Bonney, « At Home: with Sharon Van Etten », Design Sponge, (consulté le )
  7. « Sharon Van Etten », NPR (consulté le )
  8. Matthew Murphy, « Sharon Van Etten: Because I Was in Love », sur Pitchfork, (consulté le )
  9. Cian Traynor, « Blindsided By Love: Sharon Van Etten Interviewed », The Quietus, (consulté le )
  10. Micah Mertes, « Sharon Van Etten, a voice to be reckoned with », Lincoln Journal Star,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. Amandine Jean, « Sharon Van Etten en lente convalescence sur "Are We There" - Les Inrocks », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. Stéphane Davet, « Trois questions à Sharon Van Etten », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  13. (en) « We've Been Going About This All Wrong », sur Rough Trade

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :