Sharon Van Etten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sharon Van Etten
SVE Newport 2012 (cropped).jpg
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine
Instrument
Label
Genre artistique
Site web

Sharon Van Etten, née le 26 février 1981 à Clinton, dans le New Jersey, est une auteure-compositrice-interprète et une actrice américaine[1],[2],[3],[4],[5],[6].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sharon Van Etten naît à Clinton, dans le New Jersey[7]. En 1999, elle déménage dans le Tennessee pour étudier à la Middle Tennessee State University mais elle quitte l'établissement un an plus tard. Van Etten travaille chez un disquaire à Murfreesboro avant de retourner dans le New Jersey le 2004, puis à New York en 2005.

Van Etten se consacre à une carrière de musicienne et chanteuse, tout en travaillant à côté, comme journaliste notamment. Elle auto-produit plusieurs albums, avant de pouvoir réaliser un premier album studio en 2009[8],[9],[10].

Sharon Van Etten (6 janvier 2013)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Because I Was in Love (2009) 
  • epic (2010) 
  • Tramp (2012) 
  • Are We There (2014)[11],[12] 
  • I Don't Want to Let You Down - EP (2015)
  • Remind me Tomorrow (2019)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Wm. Ferguson, « The Rough Harmonies of Sharon Van Etten », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 21 février 2014)
  2. Andrew Leahey, « Sharon Van Etten: Biography », AllMusic, All Media Network, LLC. (consulté le 21 février 2014)
  3. Steve Dollar, « She's Gonna Make It After All », Wall Street Journal,‎ (lire en ligne, consulté le 21 février 2014)
  4. David Chiu, « Sharon Van Etten Is Not Hiding Anymore », Microphone Memory Emotion (consulté le 22 février 2014) : « September 25, 2009 »
  5. Jessica Amaya, « Sharon Van Etten headlined Bowery Ballroom (pics, video, live recording, setlist), touring through April (dates) », Brooklyn Vegan, Spin Music, a division of SpinMedia, (consulté le 22 février 2014)
  6. Grace Bonney, « At Home: with Sharon Van Etten », Design Sponge, (consulté le 22 février 2014)
  7. « Sharon Van Etten », NPR (consulté le 21 février 2014)
  8. Matthew Murphy, « Sharon Van Etten: Because I Was in Love », sur Pitchfork, (consulté le 21 février 2014)
  9. Cian Traynor, « Blindsided By Love: Sharon Van Etten Interviewed », The Quietus, (consulté le 22 février 2014)
  10. Micah Mertes, « Sharon Van Etten, a voice to be reckoned with », Lincoln Journal Star,‎ (lire en ligne, consulté le 25 avril 2011)
  11. Amandine Jean, « Sharon Van Etten en lente convalescence sur "Are We There" - Les Inrocks », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 4 novembre 2016)
  12. Stéphane Davet, « Trois questions à Sharon Van Etten », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 4 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :