Selma Rıza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Selma Rıza
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
IstanbulVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Autres informations
Parti politique

Selma Rıza , née le et morte le , est la première journaliste turque et l'une des premières romancières de son pays.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après sa formation auprès de professeurs particuliers à Constantinople, elle se rend en France, à Paris, en 1898, où elle rejoint son frère aîné Ahmet Rıza, membre du mouvement des Jeunes Turcs[1]. Elle étudie à l'université de la Sorbonne, et est affiliée au Comité Union et Progrès (CUP). Elle est, à ce moment, la seule femme membre de la commission.

Elle écrit dans deux journaux publiés à Paris, un bimensuel publié sous la direction de son frère Ahmed Rıza, Mechveret Supplément Français, et dans Şura i Himmet, en langue turque. En 1908, elle retourne à Constantinople, où elle écrit dans deux journaux, Hanımlara Mahsus Gazete (« Journal des Femmes ») et Kadınlar Dünyası (« Le monde des femmes »).

Entre 1908 et 1913, elle est secrétaire générale du Croissant-Rouge. Pendant les dernières années de l'Empire ottoman, elle travaille pour transformer l'Adile Sultan Palace (en), un palais royal à Constantinople, en une école de filles. Avec l'aide de son frère, elle réussit et le palais devient l'« École secondaire pour filles de Kandilli » (turc : Kandilli Kız Anadolu Lisesi) jusqu'en 1986, date où il est partiellement brûlé.

En 1892, à l'âge de vingt ans, elle écrit un roman, non publié, Fraternité (Uhuvvet). Il est publié en 1999 par le ministère turc de la Culture[2].

Elle meurt le [2].

Après sa mort, sa famille a pris le nom de famille Feraceli. Elle est donc aussi connue sous le nom de Selma Rıza Feraceli.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (tr) « Les femmes turques célèbres dans l'histoire et aujourd'hui (trad. libre) », sur kadinhareketidenergi.org.tr
  2. a et b (tr) « Selma Rıza », sur tr.writersofturkey.net

Liens externes[modifier | modifier le code]