Scorpios (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scorpios
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, folk rock
Années actives Depuis 2011
Labels One Week Records
Composition du groupe
Membres Joey Cape
Jon Snodgrass
Brian Wahlstrom
Chris Cresswell
Anciens membres Tony Sly (décédé)

Scorpios est un groupe de rock indépendant américain, originaire de Santa Barbara, en Californie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est formé en 2011 par des membres de différents groupes de punk rock : Joey Cape (qui joue avec Lagwagon, Me First And The Gimme Gimmes), Tony Sly (qui a joué parmi No Use for a Name), Jon Snodgrass (qui joue pour Drag the River) et Brian Wahlstrom. Leur premier album éponyme est sorti le 1er septembre 2011[1]. Le 1er août 2012, le site du label Fat Wreck Chords annonce la mort de Tony Sly[2]. En 2013, le reste des Scorpios partent en tournée, pour rendre hommage à leur ancien partenaire[3]. En 2014, Joey Cape lance son propre label, One Week Records[4].

Six ans après leur premier album, Scorpios annoncent un nouvel opus lors d'un entretien avec New Noise Magazine[5]. En 2017, ils publient leur deuxième album, One Week Record chez One Week Records[6],[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Scorpios
  • 2017 : One Week Record (One Week Records)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Amazon.com: Scorpios: Scorpios: MP3 Downloads » (consulté le 4 août 2013).
  2. « In Memoriam: Tony Sly - News: Fat Wreck Chords » (consulté le 4 août 2013)
  3. « Scorpios » (consulté le 4 août 2013).
  4. (en) « Joey Cape Launches One Week Records Imprint », sur exclaim.ca, (consulté le 29 octobre 2017).
  5. (en) « Joey Cape Talks New Scorpios Record, Listen To “Five-Minute Walk” », sur New Noise Magazine, (consulté le 29 octobre 2017).
  6. (en) « corpios release self-titled full-length », sur PunkNews (consulté le 29 octobre 2017).
  7. (en) « Scorpios Release New Album, Add Chris Cresswell (The Flatliners) To Lineup », sur pertainingtopunk.com (consulté le 29 octobre 2017).