Sanhédrin (traité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour l'institution juridique, voir Sanhédrin.

Sanhédrin (סנהדרין) est l'un des dix traités de l'ordre mishnique Nezikin, l'une des plus importantes sources d'inspiration pour le Judaïsme rabbinique. Les interprétations, commentaires et élaborations de Sanhédrin par les Rabbis du Talmud, sont d'étonnants précurseurs des principes de droit commun.

Nezikin est l'ordre des Dommages, et s'intéresse aux procédures des tribunaux. Sanhédrin s'intéresse plus particulièrement au droit criminel et pénal.

Table des matières[modifier | modifier le code]

Le traité comporte onze chapitres, couvrant les sujets suivants :

  1. tribunaux civils et criminels ; comment les juges devraient être désignés ;
  2. le roi, le Grand Prêtre et leur rôle dans les procédures judiciaires ;
  3. acceptabilité des témoins et décisions à propos des juges qui se récusent ;
  4. procédures d'examen d'un témoin, cas dans lesquels il devrait être entendu par plus d'un juge ;
  5. procédures judiciaires, y compris les questions et procédures standard requises pour la mise en accusation et l'acquittement ;
  6. procédures pour l'exécution après la condamnation ;
  7. peines capitales ;
  8. peines pour jeunes criminels;
  9. crimes méritant la peine capitale par le feu ou l'épée ;
  10. crimes méritant la peine capitale par strangulation ; règles concernant l'esclavage ; conduite à tenir avec des juges rebelles et des faux prophètes ;
  11. conséquences pour les âmes des criminels lors de la résurrection (chapitre connu sous le titre de Helek, l'un des mots de l'intitulé, la fameuse phrase Kol Israël yesh lahem Helek leolam haba, Tout Israël a une part dans le monde à venir).

Liens externes[modifier | modifier le code]