Sandégué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de Côte d'Ivoire
Cet article est une ébauche concernant une localité de Côte d'Ivoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sandégué est une localité du nord-est de la Côte d'Ivoire et appartenant au département de Bondoukou, Région du Zanzan. La localité de Sandégué est un chef-lieu de commune[1]. Le maire de la commune est DRISSA OUATTARA il est maire depuis 1995.

Religion et société.[modifier | modifier le code]

La population de SANDEGUE est majoritairement musulmane.Cependant il y a des chrétiens issus des allogènes généralement les fonctionnaires de l'administration qui y sont affectés. La paroisse catholique Saint-Joseph y est créée en 1990 La ville dispose d'une mosquée principale et de quatre petite mosquée. La ville de SANDEGUE est située à 100 km de BONDOUKOU et 50 km de TANDA Elle est la capitale du département. Le département compte 36 villages et plusieurs campements en expansion.on y trouve des KOULANGO (majoritaire), des Agni, et des djimini ou Dioula. On y trouve aussi des Lobi mais ils sont généralement des nomades. La liste de ces villages mentionnés dans ce tableau ci-dessous ne respecte aucun ordre.La ville de SANDEGUE est traversée sur toute sa longitude par un baffons . La population est en majorité des agriculteurs. La culture principale est l'igname (vivrière) et l'anacarde ou noire de cajou (industrielle). L'ensemble des village du département est appelé le BARABO ou BAGARIBO. Les grandes familles qu'on y trouve sont les OUATTARA qui sont majoritaires et les KAMAGATE.

VILLAGE ETHNIE
GNAGBESSO KOULANGO
DIEHINZUE KOULANGO
GBANGOUROUMA KOULANGO
KOBENANGALE KOULANGO
MASSADOUGOU DIOULA
AWAHIKRO (KROZAN) DIOULA
TOKANGA KOULANGO
DARIWALE KOULANGO
KONRODOUGOU KOULANGO
LOGOTAN KOULANGO
DIMANDOUGOU KOULANGO
AYEKATO Koulango/Lobi
BROMANKOTO Koualngo/Lobi
KAMELE AGNI/ DIOULA
KOUAKOUKANKRO AGNI
KIMANSI KOULANGO
TEKO AGNI/ KOULANGO
YOROBODI AGNI
SANLO DIOULA/AGNI
SANGUEHI DIOULA
TALAGNINI-SOKOURA DIOULA
BANDAKAGNI-SOKOURA DIOULA
DARIDOUGOU KOULANGO
PALA KOULANGO
TALAGNINI-TOMORA DIOULA
LOGONDE KOULANGO
BANDAKAGNI-TOMORA DIOULA
DITOUDOUGOU KOULANGO
NAMASSI KOULANGO
KOUADIOKOTO AGNI/ KOULANGO
KOUASSIDOUGOU KOULANGO
TIEWOULEDOUGOU
KIETI AGNI/ KOULANGO
GBANGBO AGNI/ KOULANGO
MADAM KOULANGO
AMONO Koulango/ Agni
KASSOUMDOUGOU KOULANGO
SANDEGUE KOULANGO
Article détaillé : Diocèse de Bondoukou.

Sports[modifier | modifier le code]

La localité dispose d'un club de football, le YOGOMAN SPORT, qui évolue en Championnat de Division Régionale, équivalent d'une « 4e division » [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Décret no 2005-314 du 6 octobre 2005 portant création de cinq cent vingt (520) communes.
  2. Championnat de Football de Côte d'Ivoire