Sanctuaire Notre-Dame de Plout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sanctuaire Notre-Dame de Tout-Pouvoir
Image illustrative de l’article Sanctuaire Notre-Dame de Plout
Présentation
Nom local Sanctuaire de Plout
Culte Catholicisme
Type Sanctuaire
Fin des travaux 1853
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste
Ville Blason ville It Saint-Marcel (AO).svg Saint-Marcel
Coordonnées 45° 43′ 24″ nord, 7° 27′ 30″ est
Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste
(Voir situation sur carte : Vallée d'Aoste)
Sanctuaire Notre-Dame de Tout-Pouvoir
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Sanctuaire Notre-Dame de Tout-Pouvoir

Le sanctuaire Notre-Dame de Tout-Pouvoir se situe au hameau Plout dans la commune de Saint-Marcel, dans la Vallée d'Aoste.

Histoire[modifier | modifier le code]

La présence d'une petite statue de la Sainte-Vierge des Ermites était dans une grotte à Plout est confirmée par des écrits datant de 1560. La dévotion des Valdôtains envers cette représentation de la Vierge était très forte, et les pèlerinages se faisaient habituellement à cette époque à l'abbaye d'Einsiedeln, soit par le col du Grand-Saint-Bernard, soit par celui du Théodule.

La « Sainte Vierge de Tout-Pouvoir » est vénérée à Plout à partir du XIVe siècle, et une statue y fut dressée en son honneur. Mais ce n'est qu'en 1640, qu'une chapelle fut bâtie, selon la légende, lorsqu'un maçon s'est cassé une jambe à cet endroit et a fait vœu de guérison.

En 1714 les chefs des familles des hameaux Plout, Denchasaz et Réan ont décidé de construire un nouvel édifice pour accueillir la statue de la Vierge, à cause de la détérioration de celui de 1640. L'acte public a été signé par Maître Mathiou le jour , et la nouvelle chapelle a été bénie le . L'afflux toujours plus important de pèlerins a déterminé le changement du nom de Notre-Dame des Ermites à Notre-Dame de Tout-Pouvoir. En 1744, Charles Beltram, prieur de la Collégiale de Saint-Ours, a offert une nouvelle statue de la Vierge.

En 1850, lors de sa visite à Plout, Monseigneur André Jourdain, évêque d'Aoste, a estimé que la chapelle était trop petite pour accueillir tous les pèlerins, ordonnant ainsi la construction d'un nouvel édifice plus grand. La bénédiction de la première pierre a été célébrée le par Mgr Jourdain à la présence du curé de Saint-Marcel, Jean-Barthélemy Porté, et d'autres personnalités religieuses. Les travaux ont été accomplis par Jérôme Borney, un entrepreneur aostois, et terminés en 1853. Le , jour du Saint-Patron, l'édifice actuel a été inauguré.

Visites[modifier | modifier le code]

Le sanctuaire est ouvert aux visiteurs le et le , lors des fêtes des saints patrons.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chanoine Ambroise Roux, Histoire des Sanctuaires de la Vallée d'Aoste.
  • Actes du congrès marial d'Aoste (1910), Origine et antiquité du Culte de la Très sainte Vierge dans la Vallée d'Aoste.
  • Chanoine Pierre-Louis Vescoz, Notre-Dame de Tout-Pouvoir vénérée à Plout, Imprimerie catholique, Aoste, 1914.
  • Abbé Joseph-Marie Henry, Histoire de la Vallée d'Aoste, Imprimerie Marguerettaz, Aoste, 1967.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]