Salvador Viniegra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant espagnol
Cet article est une ébauche concernant un peintre espagnol.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Salvador Viniegra
Salvador Viniegra 1915.png

Salvador Viniegra

Naissance
Décès
(à 52 ans)
Madrid
Nom de naissance
Salvador Viniegra y Lasso de la Vega
Nationalité
Activité
Lieu de travail

Salvador Viniegra y Lasso de la Vega (Cadix, - Madrid, ) est un peintre d'histoire et un mécène espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Il a commencé à étudier le Droit, mais rapidement il a décidé de devenir peintre, et il est entré à l'École des Beaux Arts de Cadix, où il a été élève de Ramón Rodríguez Barcaza et José Pérez Jiménez.

Salvador Viniegra, Patio du Couvent de San Francisco de Cádiz (détail), 1881. Musée des Beaux Arts de Cadix (Espagne).

Ses premières œuvres connues sont une série d'aquarelles, qui ont donné naissance à un album qui, en 1877, a eu un assez grand succès. Les années suivantes il a remporté divers prix de peinture dans des expositions régionales, et a effectué un voyage à Rome, où il s'est consacré à l'étude du dessin sur le vif.

Retour en Espagne[modifier | modifier le code]

De retour en Espagne en 1882, il a concouru la même année à l'Exposition de Hernández avec son tableau Un patio de Sevilla. Plus tard, il a concouru avec un autre tableau de grandes dimensions -La bendición de los campos en 1800-, exposé postérieurement à la Exposition nationale des beaux-arts de Madrid de 1887 qui lui a valu la médaille de première classe.

Reconnaissance de son vivant[modifier | modifier le code]

En 1890, il a gagné le concours pour une bourse du mérite de l'Académie Espagnole des Beaux Arts de Rome (es), où il a résidé jusqu'en novembre 1896. Cette période italienne a été la plus riche dans son œuvre. En 1891 il a réalisé le tableau El primer beso. Il a exposé ses œuvres durant cette période à Munich, Rome et Budapest.

La promulgation de la Constitution de 1812, 1912.

Ses œuvres ont été constamment reproduites, ce qui a fait de lui un peintre très populaire dans toute l'Europe. En 1897 il a présenté La romería del Rocío à la Sala Dante de Rome, ainsi qu'à l′Exposition nationale des beaux-arts de Madrid la même année, et dans les Expositions Internationales de Munich et de Vienne de 1898, où il a reçu plusieurs médailles d'or. Ce tableau a poursuivi sa carrière internationale grâce à un négociant polonais, qui l'a exposé dans plusieurs villes d'Europe orientale. Le peintre l'a cédé au Musée d'Art Moderne de Madrid (es) en 1905.

Dernière étape[modifier | modifier le code]

Établi à Madrid, il a été nommé sous-directeur et conservateur du Musée du Prado (1890-1898). Durant cette époque, il est devenu un important mécène des arts, et spécialement de la musique (il était un violoncelliste distingué), apportant son aide à divers artistes, dont Manuel de Falla et Juan Ruiz Casaux. Il est décédé dans la capitale de l'Espagne le 29 avril 1915.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :