Saison 1971-1972 des Bruins de Boston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Informations générales
Ligue Ligue nationale de hockey
Patinoire Boston Garden
Saison régulière
Classements Premiers de la division Est
Premiers de la LNH
Meilleurs joueurs Phil Esposito (66 buts, 133 points)
Bobby Orr (80 aides)
Séries éliminatoires
Progression victoire 4-1 Maple Leafs de Toronto
victoire 4-0 Blues de Saint-Louis
victoire 4-2 Rangers de New York
Meilleurs joueurs Esposito et Orr (24 points)
Esposito et Johnny Bucyk (9 buts)
Orr (19 aides)
Récompenses
Collectives Trophée Prince de Galles
Coupe Stanley
Individuelles Phil Esposito
- Trophée Art Ross
Bobby Orr
- Trophée Hart
- Trophée Conn Smythe
- Trophée James Norris
- Trophée plus-moins de la LNH

Autres saisons

La saison 1971-1972 est la 48e saison de hockey sur glace jouée par les Bruins de Boston dans la Ligue nationale de hockey.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Contexte de la saison[modifier | modifier le code]

Après avoir remporté la Coupe Stanley en 1970, les Bruins surclassent les autres franchises lors de la saison régulière suivante[1],[2] et sont les favoris à leur propre succession[3] mais subissent une désillusion en étant éliminés au premier tour des séries, en sept matchs, par les Canadiens de Montréal. L'équipe, qui avait subi peu de changements depuis la dernière Coupe Stanley, reste quasi inchangée en 1972 : les neuf meilleurs pointeurs de la saison 1969-70 sont toujours présents[4],[5] et emmenés par les deux joueurs vedettes Bobby Orr et Phil Esposito. Dans les buts, l'association Gerry Cheevers-Eddie Johnston est reconduite ; ils continuent de se partager la tâche depuis 1967. Le seul changement notable est celui d'entraîneur : malgré le titre de 1970 et trois jours après avoir remporté la Coupe, Harry Sinden annonce qu'il quitte les Bruins dont le président lui refuse une augmentation[6] ; il est alors remplacé par Tom Johnson.

Le premier match de la saison voit les Rangers de New York battre les Bruins 4-1 à domicile mais les Bruins prennent leur revanche lors de leur deuxième rencontre de l'année, à New York cette fois-ci, où ils gagnent 6-1. Le début de saison est ensuite moyen puisqu'après quatorze matchs, les Bruins sont à la 3e place de la division Est avec 7 points de retard sur les Rangers[7]. Le 17 novembre, Ivan Boldirev est échangé aux Golden Seals de la Californie contre Rich Leduc et Chris Oddleifson alors que l'équipe vient d'entamer une série de douze matchs consécutifs sans défaite, dont onze victoires. À la mi-saison, l'équipe est en lice pour la première place alors qu'elle a dû se passer des services de Don Awrey, l'habituel coéquipier en défense de Bobby Orr, en raison d'une blessure à la jambe ainsi que du coéquipier de ligne de Phil Esposito, Ken Hodge, pendant vingt matchs à cause d'une blessure à la cheville[8]. Le 13 janvier, un match nul marque une nouvelle série de matchs sans défaite, treize cette fois-ci, au cours de laquelle les Bruins remportent dix rencontres et prennent la tête de la division devant les Rangers. Après un match perdu 8-2 à Buffalo, ils enregistrent une nouvelle série de onze victoires et un match nul en douze matchs. Entre-temps, le 23 février, c'est au tour de Reggie Leach, Rick Smith et Bob Stewart d'être envoyés en Californie contre Carol Vadnais et Don O'Donoghue. Des quatre joueurs arrivés en cours de saison, seul Carol Vadnais est intégré à l'effectif des Bruins. Le 4 mars, ils mènent la ligue avec 105 points, soit 9 points de plus que leur rivaux de la division Est, les Rangers, et 16 de plus que les Black Hawks de Chicago premiers de la division Ouest[9]. La fin de saison est moins dominatrice pour les Bruins qui perdent cinq de leurs treize dernières rencontres mais ils terminent cependant en tête de la ligue, 10 points devant les Rangers, 11 devant les Canadiens et 12 devant les vainqueurs de la division Ouest, les Black Hawks[2].

Classement[modifier | modifier le code]

Classement de la division Est
Équipe  V   D   N  Pts  BP  BC PUN
Bruins de Boston 54 13 11 119 330 204 1112
Rangers de New York 48 17 13 109 317 192 1010
Canadiens de Montréal 46 16 16 108 307 205 783
Maple Leafs de Toronto 33 31 14 80 209 208 887
Red Wings de Détroit 33 35 10 76 261 262 850
Sabres de Buffalo 16 43 19 51 203 289 831
Canucks de Vancouver 20 50 8 48 203 297 1092

Match après match[modifier | modifier le code]

Ce tableau reprend les résultats de l'équipe au cours de la saison, les buts marqués par les Bruins étant inscrits en premier[10].

Résultats des Bruins lors de la saison 1971-1972
Date Résultat Adversaire Score Fiche (V-D-N)
10 oct. défaite Rangers de New York 1-4 0-1-0
13 oct. victoire @ Rangers de New York 6-1 1-1-0
14 oct. victoire Sabres de Buffalo 6-2 2-1-0
17 oct. défaite Maple Leafs de Toronto 2-2 2-1-1
20 oct. victoire Red Wings de Détroit 4-3 3-1-1
22 oct. victoire @ Golden Seals de la Californie 5-1 4-1-1
24 oct. victoire @ Canucks de Vancouver 4-3 5-1-1
27 oct. défaite @ Canadiens de Montréal 2-5 5-2-1
28 oct. défaite Golden Seals de la Californie 0-2 5-3-1
31 oct. victoire North Stars du Minnesota 5-2 6-3-1
4 nov. victoire Blues de Saint-Louis 6-1 7-3-1
6 nov. victoire @ Red Wings de Détroit 2-1 8-3-1
7 nov. défaite Canadiens de Montréal 2-3 8-4-1
10 nov. défaite @ Blackhawks de Chicago 1-3 8-5-1
11 nov. victoire Golden Seals de la Californie 5-2 9-5-1
14 nov. victoire Kings de Los Angeles 11-2 10-5-1
18 nov. victoire Canucks de Vancouver 5-0 11-5-1
20 nov. victoire Blackhawks de Chicago 2-1 12-5-1
21 nov. victoire Blues de Saint-Louis 6-2 13-5-1
24 nov. victoire @ Flyers de Philadelphie 2-1 14-5-1
25 nov. victoire Flyers de Philadelphie 4-2 15-5-1
27 nov. match nul @ Blues de Saint-Louis 6-6 15-5-2
4 déc. victoire @ Maple Leafs de Toronto 5-3 16-5-2
5 déc. victoire Penguins de Pittsburgh 5-3 17-5-2
8 déc. victoire @ Kings de Los Angeles 5-3 18-5-2
11 déc. victoire @ Canucks de Vancouver 6-2 19-5-2
12 déc. défaite @ Golden Seals de la Californie 2-4 19-6-2
16 déc. victoire Rangers de New York 8-1 20-6-2
18 déc. victoire @ Penguins de Pittsburgh 4-3 21-6-2
19 déc. match nul Penguins de Pittsburgh 2-2 21-6-3
23 déc. match nul @ Sabres de Buffalo 4-4 21-6-4
25 déc. victoire Flyers de Philadelphie 5-1 22-6-4
26 déc. victoire Maple Leafs de Toronto 3-1 23-6-4
29 déc. victoire @ Blackhawks de Chicago 5-1 24-6-4
30 déc. match nul @ North Stars du Minnesota 2-2 24-6-5
2 jan. victoire @ Rangers de New York 4-1 25-6-5
5 jan. victoire @ Maple Leafs de Toronto 2-0 26-6-5
6 jan. victoire @ Sabres de Buffalo 5-2 27-6-5
8 jan. défaite @ Blues de Saint-Louis 3-5 27-7-5
12 jan. match nul @ Penguins de Pittsburgh 2-2 27-7-6
13 jan. match nul Kings de Los Angeles 1-1 27-7-7
15 jan. victoire Blackhawks de Chicago 4-2 28-7-7
16 jan. victoire Red Wings de Détroit 9-2 29-7-7
18 jan. victoire @ Blues de Saint-Louis 2-0 30-7-7
22 jan. victoire @ Canadiens de Montréal 8-5 31-7-7
23 jan. match nul Sabres de Buffalo 3-3 31-7-8
27 jan. victoire Flyers de Philadelphie 4-2 32-7-8
29 jan. victoire @ Flyers de Philadelphie 4-2 33-7-8
30 jan. victoire Blues de Saint-Louis 5-2 34-7-8
2 fév. victoire @ Rangers de New York 2-0 35-7-8
3 fév. victoire North Stars du Minnesota 6-1 36-7-8
5 fév. victoire Red Wings de Détroit 3-2 37-7-8
6 fév. défaite @ Sabres de Buffalo 2-8 37-8-8
10 fév. victoire Canucks de Vancouver 9-1 38-8-8
12 fév. victoire Sabres de Buffalo 5-1 39-8-8
13 fév. match nul Canadiens de Montréal 2-2 39-8-9
15 fév. victoire Golden Seals de la Californie 6-3 40-8-9
17 fév. victoire @ Flyers de Philadelphie 4-1 41-8-9
19 fév. victoire @ North Stars du Minnesota 6-4 42-8-9
20 fév. victoire @ Blackhawks de Chicago 3-1 43-8-9
22 fév. victoire @ Canucks de Vancouver 4-3 44-8-9
23 fév. victoire @ Golden Seals de la Californie 8-6 45-8-9
26 fév. victoire @ Kings de Los Angeles 5-4 46-8-9
2 mars victoire Canucks de Vancouver 7-3 47-8-9
4 mars victoire @ Red Wings de Détroit 5-4 48-8-9
5 mars défaite Kings de Los Angeles 0-2 48-9-9
8 mars victoire @ North Stars du Minnesota 5-4 49-9-9
11 mars défaite @ Penguins de Pittsburgh 4-6 49-10-9
12 mars match nul Penguins de Pittsburgh 4-4 49-10-10
16 mars victoire @ Kings de Los Angeles 8-3 50-10-10
19 mars victoire North Stars du Minnesota 7-3 51-10-10
23 mars victoire Rangers de New York 4-1 52-10-10
25 mars match nul Blackhawks de Chicago 5-5 52-10-11
26 mars victoire Canadiens de Montréal 5-4 53-10-11
28 mars défaite @ Red Wings de Détroit 3-6 53-11-11
29 mars défaite @ Maple Leafs de Toronto 1-4 53-12-11
1 avr. match nul @ Canadiens de Montréal 2-6 53-13-11
2 avr. victoire Maple Leafs de Toronto 6-4 54-13-11

Classement des joueurs[modifier | modifier le code]

Joueurs
Joueur Poste  PJ  B   A  Pts PUN Commentaire[5]
Esposito, PhilPhil Esposito C 76 66 67 133 76
Orr, BobbyBobby Orr D 76 37 80 117 106
Bucyk, JohnnyJohnny Bucyk AG 78 32 51 83 4
Stanfield, FredFred Stanfield AG 78 23 56 79 12
McKenzie, JohnJohn McKenzie (en) AD 77 22 47 69 126
Sanderson, DerekDerek Sanderson C 78 25 33 58 108
Walton, MikeMike Walton C 76 28 28 56 45
Hodge, KenKen Hodge AD 60 16 40 56 81
Cashman, WayneWayne Cashman AD 74 23 29 52 103
Westfall, EdEd Westfall AD 77 18 26 44 19
Smith, DallasDallas Smith (en) D 78 8 22 30 132
Bailey, GarnetGarnet Bailey AG 73 9 13 22 64
Leach, ReggieReggie Leach AD 56 7 13 20 12 parti en cours de saison Termine la saison avec les Golden Seals de la Californie
Green, TedTed Green D 54 1 16 17 21
Smith, RickRick Smith D 61 2 12 14 46 parti en cours de saison Termine la saison avec les Golden Seals de la Californie
Marcotte, DonDon Marcotte AG 47 6 4 10 12
Vadnais, CarolCarol Vadnais D 16 4 6 10 37 arrivé en cours de saison Commence la saison avec les Golden Seals de la Californie
Awrey, DonDon Awrey D 34 1 8 9 52
Boldirev, IvanIvan Boldirev C 11 0 2 2 6 parti en cours de saison Termine la saison avec les Golden Seals de la Californie
O'Reilly, TerryTerry O'Reilly AD 1 1 0 1 0
Roberts, DougDoug Roberts (en) AD 3 1 0 1 0
Ravlich, MattMatt Ravlich (en) D 25 0 1 1 2
Jones, RonRon Jones D 1 0 0 0 0
Beverley, NickNick Beverley (en) D 1 0 0 0 0
Peters, GarryGarry Peters (en) C 2 0 0 0 2
Stewart, BobBob Stewart D 8 0 0 0 15 parti en cours de saison Termine la saison avec les Golden Seals de la Californie
Gardiens de but
Joueur  PJ  V   D   N  Min  BC  Bl Moy
Cheevers, GerryGerry Cheevers 41 27 5 8 2 420 101 2 2,50
Johnston, EddieEddie Johnston 38 27 8 3 2 260 102 2 2,71

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Pour la première ronde des séries, les Bruins sont opposés aux Maple Leafs de Toronto qui ont terminé à la quatrième place de la division Est, 29 points derrière Boston. Le premier match est remporté aisément par les Bruins 5-0 grâce à deux buts de Phil Esposito, et un de McKenzie, Marcotte et Stanfield. Malgré un retard de deux buts lors du deuxième match, Toronto parvient à remporter la victoire en prolongation grâce à un but de Jim Harrison et à égaliser la série 1-1. Les Bruins se rendent ensuite chez les Maple Leafs pour le troisième match ; après 18 minutes de jeu dans la deuxième période et alors que le score est toujours vierge, Darryl Sittler des Maple Leafs écope d'une pénalité mineure que les Bruins mettent à profit pour ouvrir la marque grâce à Bobby Orr. Après un deuxième but de Orr en troisième période et grâce à un blanchissage de leur gardien, les Bruins remportent le troisième match de la série pour mener 2-1. Le quatrième match voit une nouvelle victoire de Boston grâce, notamment, à deux buts de Ken Hodge en troisième période ; il marque ensuite le but vainqueur du cinquième et dernier match de la série qui qualifie les Bruins pour le tour suivant[8].

Les adversaires suivants des Bruins sont les Blues de Saint-Louis qui ont terminé à la troisième place de la division Ouest et viennent d'éliminer les North Stars du Minnesota en sept matchs. Les deux premières rencontres, jouées à Boston, voient une domination des Bruins qui surclassent leur adversaire 6-1 puis 10-2. Les deux matchs suivants se déroulent à Saint-Louis ; si le troisième ressemble aux deux premiers avec une victoire 7-1 de Boston, le quatrième est plus serré, mais ce sont à nouveau les Bruins qui l'emportent 5-3. La confrontation se termine avec un total record de 28 buts marqués par les Bruins pour une série disputée en quatre matchs[11].

En finale, ils rencontrent leur rivaux et dauphins de la saison régulière, les Rangers de New York, qui ont éliminé successivement les Canadiens de Montréal en six matchs puis les Black Hawks de Chicago en quatre matchs. Lors de la première rencontre, les Bruins semblent se diriger vers une victoire facile alors qu'il mènent 5-1 grâce à des buts de Derek Sanderson, Fred Stanfield et un coup du chapeau de Ken Hodge mais les Rangers parviennent à égaliser en milieu de troisième période ; c'est finalement Garnet Bailey qui marque le but de la victoire 6-5 pour les Bruins. Pour le deuxième match, les deux équipes changent de gardien : Ed Giacomin est remplacé par Gilles Villemure chez les Rangers alors que Cheevers laisse sa place à Johnston chez les Bruins. Ce sont ces derniers qui ouvrent le score par Johnny Bucyk avant que les Rangers n'égalisent mais, lors d'un avantage numérique à cinq contre trois en troisième période, Hodge donne la victoire au Bruins qui mènent alors la série 2-0[12]. Cette victoire est la septième consécutive des Bruins contre les Rangers depuis leur défaite lors du tout premier match de la saison. Le début du troisième match est dominé par New York qui mène 3-0 en première période ; les Bruins réduisent ensuite la marque grâce à Mike Walton puis Bobby Orr mais ce sont les Rangers qui ont le dernier mot et mettent fin à la série de défaites. Après le match précédent qui a vu quelques bagarres éclater, la quatrième rencontre est marquée par 76 minutes de pénalité sifflées par l'arbitre au cours de la première période[13]. Ce sont les Bruins qui s'imposent 3-2 et ne sont plus qu'à une victoire de leur cinquième Coupe Stanley. Les Rangers contrarient les plans des Bruins qui espèrent remporter la Coupe à Boston lors du cinquième match en prenant leur revanche sur le même score 3-2. C'est finalement au cours du sixième match joué à New York que les Bruins remportent la coupe grâce à un blanchissage de Cheevers et un but et une passe de Bobby Orr ; avec 24 points en séries, il établit un nouveau record pour un défenseur.

À titre individuel, Phil Esposito remporte le trophée Art Ross du meilleur pointeur de la saison régulière avec 133 points[14] ; Boby Orr termine à la deuxième place de la ligue avec 116 points[2]. Ce dernier est par ailleurs récompensé à quatre reprises par la LNH qui lui remet les trophées Hart en tant que meilleur joueur[14], Conn Smythe pour le meilleur joueur des séries[15], Norris du meilleur défenseur[15] et plus-moins.

Arbre de qualification[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
5, 6, 8, 9 et 11 avril   18, 20, 23 et 25 avril   30 avril, 2, 4, 7, 9 et 11 mai
Bruins de Boston 4
Maple Leafs de Toronto 1  
Bruins de Boston 4
5, 6, 8, 9, 11, 13 et 16 avril
    Blues de Saint-Louis 0  
North Stars du Minnesota 3
16, 18, 20 et 23 avril
Blues de Saint-Louis 4
Bruins de Boston 4
5, 6, 8 et 9 avril
    Rangers de New York 2
Black Hawks de Chicago 4  
Penguins de Pittsburgh 0  
Black Hawks de Chicago 0
5, 6, 8, 9, 11 et 13 avril
    Rangers de New York 4
Rangers de New York 4
Canadiens de Montréal 2


Classement des joueurs[modifier | modifier le code]

Joueurs
Joueur Poste  PJ  B   A  Pts Pun[5]
Esposito, PhilPhil Esposito C 15 9 15 24 24
Orr, BobbyBobby Orr D 15 5 19 24 19
Bucyk, JohnnyJohnny Bucyk AG 15 9 11 20 6
Hodge, KenKen Hodge AD 15 9 8 17 62
McKenzie, JohnJohn McKenzie (en) AD 15 5 12 17 37
Stanfield, FredFred Stanfield AG 15 7 9 16 0
Walton, MikeMike Walton C 15 6 6 12 13
Cashman, WayneWayne Cashman AD 15 4 7 11 42
Westfall, EdEd Westfall AD 15 4 3 7 10
Bailey, GarnetGarnet Bailey AG 13 2 4 6 16
Awrey, DonDon Awrey D 15 0 4 4 45
Smith, DallasDallas Smith (en) D 15 0 4 4 22
Marcotte, DonDon Marcotte AG 14 3 0 3 6
Sanderson, DerekDerek Sanderson C 11 1 1 2 44
Vadnais, CarolCarol Vadnais D 15 0 2 2 43
Green, TedTed Green D 10 0 0 0 0
Hayes, ChrisChris Hayes AG 1 0 0 0 0
Peters, GarryGarry Peters (en) C 1 0 0 0 0
Gardiens de but
Joueur  PJ  V   D  Min  BC  Bl Moy
Cheevers, GerryGerry Cheevers 8 6 2 483 21 2 2,61[16]
Johnston, EddieEddie Johnston 7 6 1 420 13 1 1,86[17]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1970-71 National Hockey League », sur hockeydb.com (consulté le 5 décembre 2010)
  2. a b et c Dans « Official Guide & Record Book / 2010 », page 156.
  3. Dans « Boston Bruins: Greatest Moments and Players », page 250.
  4. (en) « 1969-70 Boston Bruins », sur hockeydb.com (consulté le 5 décembre 2010)
  5. a b et c (en) « 1971-72 Boston Bruins roster and player statistics », sur hockeydb.com (consulté le 4 décembre 2010).
  6. (en) « No Room At The Top For Me », sur sportsillustrated.cnn.com (consulté le 8 décembre 2010)
  7. (en) « NHL Division Standings after Nov 10 in 1971-72 season », sur shrpsports.com (consulté le 5 décembre 2010)
  8. a et b Dans « Boston Bruins: Greatest Moments and Players », page 253.
  9. (en) « NHL Division Standings after Mar 4 in 1971-72 season », sur shrpsports.com (consulté le 6 décembre 2010)
  10. (en) « 1971-72 Boston Bruins », sur shrpsports.com (consulté le 3 décembre 2010).
  11. Dans « Boston Bruins: Greatest Moments and Players », page 254.
  12. Dans « Boston Bruins: Greatest Moments and Players », page 255.
  13. Dans « Boston Bruins: Greatest Moments and Players », page 258.
  14. a et b Dans « Official Guide & Record Book / 2010 », page 215.
  15. a et b Dans « Official Guide & Record Book / 2010 », page 217.
  16. « Gerry Cheevers - Statistiques », sur www.nhl.com.
  17. « Eddie Johnston - Statistiques », sur www.nhl.com.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]