Sabrage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sabrage d'une bouteille.

Le sabrage est l'ouverture d'une bouteille de vin effervescent à l'aide d'un sabre dont on passe le revers de la lame sur le col du contenant.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette technique est devenue populaire durant les guerres napoléoniennes, au fur et à mesure que l'armée de Napoléon se rendit maîtresse des domaines aristocratiques appartenant à l'empire austro-hongrois. À cette époque le sabre était l'arme de choix de la cavalerie légère, les hussards. Chaque victoire remportée par l'armée de l'Empereur, était célébrée par des fêtes, au cours desquelles il fut de bon goût d'ouvrir une bouteille à la hussarde, c'est-à-dire rapidement. Le sabre servit à ça[1]. Il semble que lors d'une de ces fêtes Napoléon lui-même a dit « Dans la victoire, vous méritez du champagne, dans la défaite, vous en avez besoin[2]. »

Méthode[modifier | modifier le code]

Bouchons de champagne sabrés

La bouteille doit être maintenue à la base par une main, le bouchon le plus loin du corps. De l'autre main, l'opérateur frappe la lame du sabre, le long du goulot de la bouteille, sous la partie inférieure du goulot. Le choc joint à la pression interne provoque une cassure nette du verre et le goulot s'envole avec le bouchon toujours bloqué[1].

Si la technique est simple, elle est délicate à réaliser. Les échecs sont généralement dus à une mauvaise application, mais aussi les défauts possibles dans la bouteille, ou par une pression anormale. Il n'y a normalement pas de risque de verre brisé dans la boisson, car la pression interne du gaz carbonique expulse tout.

Le procédé peut en principe être appliqué à tout le vin mousseux, tant que l'ouverture de la bouteille présente un bord adapté. En lieu et place du sabre, on peut aussi utiliser des substituts simples.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Comment sabrer par Jean Bourquin
  2. Champagne sur le site wineintro

Sur les autres projets Wikimedia :