Sœurs de la Providence de Sées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sœurs de la Providence de Sées
Ordre de droit diocésain
Approbation diocésaine 28 novembre 1719
par Mgr de Saint Clair
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
But enseignement, soins des malades
Structure et histoire
Fondation 1704
Goulet
Fondateur Julien Lefebvre
Fin 2015
Liste des ordres religieux

Les sœurs de la Providence de Sées est une congrégation religieuse enseignante et hospitalière de droit diocésain qui fusionne en 2015 avec les sœurs de la Providence de Ruillé-sur-Loir.

Historique[modifier | modifier le code]

La congrégation est fondée en 1704 à Goulet par Julien Lefebvre (1661-1733), curé de Goulet, et Marguerite Guérin, pour l'instruction des filles et le soin des malades. Elle est reconnue canoniquement le [1]. La maison-mère est transférée à Sées en 1720. En 1921, la congrégation absorbe les dames de Marie de Longny-au-Perche[2].

La congrégation fusionne en 2015 avec les sœurs de la Providence de Ruillé-sur-Loir[3] (Maine), qui s'est elle-même rapprochée antérieurement des Sœurs de l'instruction chrétienne de Saint-Gildas-des-Bois[4] (Loire-Atlantique) et des Sœurs de la Providence de Peltre (Lorraine). Le titre d'existence de la congrégation est abrogé le [5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Molette, Guide des sources de l'histoire des congrégations féminines françaises de vie active, Éd. de Paris, , 477 p., p. 235
  2. « Sœurs de la Providence de Sées », sur http://www.congregation.fr (consulté le 18 décembre 2019)
  3. Fusion de la providence de Sées avec la providence de Ruillé-sur-Loir, rcf.fr
  4. Les Sœurs de l'instruction chrétienne de Saint-Gildas-des-Bois, rapprochée
  5. Décret du 8 février 2016 portant abrogation du titre d'existence légale d'une congrégation, Légifrance.