Sérénade en ré mineur, op. 44

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Sérénade en ré mineur, op. 44, B.77 pour vents, violoncelle et contrebasse, dite Grande sérénade, est une œuvre de musique de chambre du compositeur tchèque Antonín Dvořák.

Genèse[modifier | modifier le code]

Composée en 1878 parallèlement à son opéra Šelma sedlák (Le Fermier rusé ou Coquin de paysan), la Sérénade fut jouée au théâtre de Prague, le , lors d'un concert présentant exclusivement des œuvres de l'auteur et sous sa baguette. Écrite peu de temps avant les Danses slaves, elle en a déjà le style, utilisant des thèmes et des rythmes évocateurs des musiques traditionnelles de Bohème et de Moravie, inspirations relativement nouvelles s'éloignant délibérément des écritures « à la hongroise » à la mode de l'époque.

Orchestration[modifier | modifier le code]

L'œuvre est composée pour 10 instruments à vent, un violoncelle et une contrebasse :

Structure[modifier | modifier le code]

Écrite en quatre mouvement d'une durée approximative de 25 minutes :

I. Moderato, quasi marcia (4/4, ré mineur)
II. Minuetto - Tempo di minuetto (3/4, fa majeur), Trio - Presto (si♭ majeur), Tempo primo
III. Andante con moto (4/4, la majeur)
IV. Finale - Allegro molto (2/4, ré mineur)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François-René Tranchefort, Guide de la musique symphonique, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique »,‎ (1re éd. 1986), 896 p. (ISBN 2-213-01638-0), p. 236

Lien externe[modifier | modifier le code]