Sébastien Vieilledent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sébastien Vieilledent
une illustration sous licence libre serait bienvenue

Rameur

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (40 ans)
CannesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Sébastien Jean Servais VielledentVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Sébastien Vieilledent, né le 26 août 1976 à Cannes, est un rameur français

Après des débuts dans l'aviron en tant que barreur dès l'âge de 7 ans, il intègre l'équipe de France en 1994 et devient champion du monde junior en deux de couple avec Frédéric Dufour. Après deux participations aux Jeux olympiques d'été de 1996 et Jeux olympiques d'été de 2000, il est alors associé à Adrien Hardy en deux de couple.

Les premiers résultats arrivent dès l'année suivante avec une médaille d'argent aux mondiaux de Lucerne. Puis deux ans plus tard, c'est enfin le titre mondial à Milan, devenant ainsi de sérieux candidats au titre olympique, titre qu'ils remportent lors des Jeux olympiques d'été de 2004 d'Athènes.

Il prend sa retraite sportive en 2005 et devient entraîneur des équipes de France d'aviron jusqu'aux JO de Londres. Il travaille aujourd'hui à l'UCPA en tant que Directeur des Activités et de la Qualité. Il est aussi membre de la commission des athlètes de haut-niveau au CNOSF.

En 2016, il commente les épreuves d'aviron des Jeux Olympiques de Rio sur France Télévisions avec Patrick Montel et Thierry Adam[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Jeux olympiques d'été
  • Championnats du monde
    • Médaille d'or en deux de couple en 2003 à Milan
    • Médaille d'argent en deux de couple en 2001 à Lucerne
    • Médaille d'or en deux de couple junior en 1994 à Munich

Distinction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jeux Olympiques de Rio : Quels consultants pour France Télévisions et Canal+ ? », sur www.lequipe.fr,
  2. Décret du 24 septembre 2004 publié au JORF du 15 novembre 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]