Ryūkyū kobujustu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant le Japon image illustrant les arts martiaux
Cet article est une ébauche concernant le Japon et les arts martiaux.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les Ryūkyū kobujustu (琉球古武術 (りゅうきゅうこぶじゅつ?), littéralement « Arts martiaux anciens de Ryūkyū »), sont des arts martiaux du Japon actuel, qui se sont développés dans le Royaume de Ryūkyū, situé sur l'archipel Nansei, et alors indépendant du Japon.

Leur développement commença d'abord sous influence chinoise, puis continua de se développer lorsque cet archipel devint japonais. Les populations, qui avaient alors interdiction de porter des lames de peur d'une rébellion contre le gouvernement japonais, y développèrent le karaté (« main nue »), et l'utilisation d'armes issues d'outils agricoles (kobudō, telles que le bâton (), le fléau qui devint le nunchaku, la manivelle des meules qui devint le tonfa, etc.