Ronchi (médecine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Les ronchi (pluriel de ronchus du latin rhonchus ou en grec ancien ρόνχος/ronchos désignant un ronflement, en anglais rhonchi (en)) sont des signes recueillis lors de l'auscultation des poumons avec un stéthoscope.

Ce sont des râles ronflants essentiellement expiratoires.

De tonalité plus grave que les sibilants[1], ils sont dus aux vibrations des sécrétions sur la paroi bronchique et sont modifiés (et peuvent même disparaître) par la toux.

Ils sont perçus typiquement dans l’asthme et la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Les ronchi sont classés R09.8 dans la classification internationale des maladies (CIM 10) et 786.7 dans la CIM--9.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Auscultation Pulmonaire : classification, mécanismes de production et valeur diagnostique des sons pulmonaires, A.Bohadana et J.-L. Racineux